•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce que Doug Ford ne dit pas sur la supposée hausse des dépenses en éducation

Des enseignants manifestent. Une pancarte au premier plan indique « Lecce les jeunes réussir ».

Toutes les écoles en Ontario sont fermées vendredi en raison d'une grève d'un jour des enseignants.

Photo : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

Radio-Canada

La rhétorique répétée du gouvernement de Doug Ford qui dit avoir augmenté les dépenses en éducation de 1,2 milliard de dollars ne résiste pas à un examen approfondi, alors que l’ensemble des enseignants de la province sont en grève vendredi.

Nous avons dépensé 1,2 milliard de plus dans l’éducation, a affirmé le premier ministre Ford lors de la période des questions à l’Assemblée provinciale, mercredi.

Je sais que les mathématiques ne sont pas le fort du NPD ou des libéraux, mais c’est 1,2 milliard de plus que n'importe quel gouvernement dans l’histoire de l’Ontario, a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce a lui aussi soutenu à plusieurs reprises cette affirmation au cours des derniers mois.

Voici les chiffres sur lesquels le gouvernement s’appuie : 

  • Le budget de base du ministère de l'Éducation est passé de 28,75 milliards pour 2018-2019 à 29,97 milliards cette année.
  • On retrouve bien une augmentation de 1,2 milliard. Mais en épluchant les comptes, les particularités de ces dépenses se dévoilent. 

11 % de cette somme pour les écoles

Un homme avec un complet bleu parle devant un micro.

Doug Ford a affirmé qu'il soutenait les enseignants qui s’occupent des élèves, mais qu’il ne restera pas toujours patient envers les chefs des syndicats.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

La somme réellement budgétée pour les écoles en 2018-2019 était de 25,029 milliards.

Pour 2019-2020, elle s'élève à 25,163 milliards.

La différence est d’environ 133 millions (soit une hausse d’environ 0,5 % en un an), bien moins que la somme de 1,2 milliard mise en avant par les progressistes-conservateurs.

En fait, près de la moitié du 1,2 milliard est destinée aux dépenses pour les services de garde d’enfants, particulièrement le nouveau crédit d'impôt provincial pour les parents.

Baisse des investissements par élève

Et lorsque l’on prend en compte l’évolution démographique, soit la hausse du nombre d’élèves inscrits à l'école en Ontario, le montant dépensé par étudiant cette année est en fait inférieur à celui de l'année précédente.

La somme par élève est de 12 246 $ cette année, contre 12 300 $ pour l'année scolaire 2018-2019.

Le ministre ontarien de l'Éducation Stephen Lecce

Le ministre ontarien de l'Éducation Stephen Lecce

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Interrogé sur le montant des 1,2 milliard investi en éducation, le ministre Stephen Lecce n'a pas répondu directement.

Nous voulons voir plus d'argent dépensé dans les écoles. Quand 80 cents pour chaque dollar dans le système d'éducation publique vont à la rémunération, cela nous incite à vouloir plus d'investissements dans les priorités des travailleurs, ce qui, selon moi, est la santé mentale, l'enseignement des STIM et les mathématiques.

Stephen Lecce, ministre de l'Éducation de l'Ontario

C'est de la poudre aux yeux, affirme la députée néo-démocrate Marit Stiles.

Selon elle, le ministre Lecce tente « délibérément de tromper les Ontariens » en affirmant qu'il a augmenté les dépenses en éducation de 1,2 milliard.

Avec les informations de Mike Crawley, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Éducation