•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d'entente avec les enseignants catholiques anglophones à la veille d'une grève historique

Des enseignants tiennent des pancartes en manifestant.

Des enseignants manifestent près de l'hôtel Royal York de Toronto le 12 février, où le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, prononçait une allocution. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Thilelli Chouikrat

Radio-Canada

Les négociations contractuelles entre l'Association des enseignants catholiques anglophones (OECTA) et le gouvernement Ford n'ont pas abouti à un accord jeudi soir, à la veille d'une grève historique.

Les discussions ont été respectueuses, mais elles n'ont pas abouti à un accord. Les membres de l'OECTA se joindront aux enseignants et aux travailleurs de l'éducation de toute la province pour un retrait complet des services le vendredi 21 février, a déclaré dans un communiqué sa présidente Liz Stuart.

Pour la première fois en plus de 20 ans, les quatre syndicats d'enseignants ontariens, francophones et anglophones, doivent débrayer ensemble, vendredi, pour protester contre la lenteur des négociations et les compressions provinciales en éducation.

Des enseignants manifestent en brandissant des pancartes.

L’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) tente également de trouver une entente avec le gouvernement.

Photo : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

Ainsi, 2 millions d'élèves ontariens de 5000 écoles seront privés de cours, tant au secondaire qu'à l'élémentaire.

Ce sera une formidable démonstration d'unité et de solidarité en opposition aux coupures du gouvernement Ford dans l'enseignement public, a déclaré Mme Stuart.

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, a de nouveau blâmé les quatre syndicats au sujet de la grève de vendredi, déclarant dans un communiqué que les enfants devraient être en classe et qu'ils ne devraient pas être les victimes des moyens de pression accrus qu'utilisent les syndicats.

Notre gouvernement est fermement déterminé à offrir de la stabilité aux élèves qui, durant leur parcours scolaire, sont trop souvent touchés par les moyens de pression exercés par les syndicats d'enseignants, a déploré le ministre.

Le ministre Stephen Lecce en conférence de presse.

Le ministre Stephen Lecce dénonce les grèves syndicales.

Photo : Radio-Canada

Stephen Lecce affirme que les élèves demeurent la priorité du gouvernement durant les négociations, mettant de l'avant des priorités éducatives qui comptent, comme le recrutement basé sur le mérite, les nouveaux investissements dans les priorités pour les élèves et l'éducation de l'enfance en difficulté.

Selon le ministre, le point de discorde des négociations repose sur les demandes syndicales concernant les hausses salariales et les avantages sociaux, tandis que les syndicats rétorquent que l'augmentation de la taille des classes, l'imposition de cours en ligne au secondaire et le soutien aux enfants en difficulté sont au cœur du litige.

Les conseils scolaires touchés par les grèves tournantes de l'OECTA

L'OECTA, représente 45 000 enseignantes et enseignants (élémentaire et secondaire) du système scolaire catholique anglais, continuera de planifier des grèves tournantes au cours de la semaine du 24 février, tout en indiquant que le syndicat reste prêt à revenir à la table de négociation si le médiateur estime qu'il est possible pour les parties de continuer à progresser.

  • Lundi 24 février : Huron-Superior Catholic, Niagara Catholic, Northwest Catholic, St. Clair Catholic, Toronto Catholic, Waterloo Catholic
  • Mardi 25 février : Durham Catholic, Halton Catholic, Huron-Perth Catholic, Kenora Catholic, Nipissing-Parry Sound, Ottawa Catholic, Peterborough VNC Catholic, Sudbury Catholic, Thunder Bay Catholic
  • Jeudi 27 février : Algonquin & Lakeshore Catholic, Brant Haldimand Norfolk Catholic, Bruce-Grey Catholic District, Dufferin-Peel Catholic District, Northeastern Catholic District, Renfrew County Catholic, Simcoe Muskoka Catholic, Superior North Catholic
  • Vendredi 28 février : Conseil scolaire catholique Eastern Ontario, Hamilton-Wentworth Catholic, London District Catholic, York Catholic, Wellington Catholic, Windsor-Essex Catholic

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Éducation