•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blocages ferroviaires : activités perturbées dans le port d’Halifax

Des conteneurs empilés.

Terminal de conteneurs de Fairview Cove, dans le port d'Halifax

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Deux transporteurs maritimes menacent de contourner le port d’Halifax en raison des blocages ferroviaires au pays.

Dans une note envoyée à ses clients mercredi, la compagnie allemande Hapag-Lloyd a dit chercher d’autres options pour acheminer sa marchandise. Les blocages en Ontario se poursuivent et le réseau du CN dans l’est du Canada est plus ou moins fermé, a écrit l’entreprise.

Le Canadien National (CN) exploite les seules voies ferroviaires vers Halifax, en Nouvelle-Écosse. La semaine dernière, le CN a interrompu l’entrée et la sortie de marchandise dans les Maritimes en raison du blocage de la voie à Belleville, en Ontario.

Plus tôt cette semaine, une autre entreprise de transport maritime, Atlantic Container Line (ACL), a pris la décision de revoir ses itinéraires et de ne plus s'arrêter à Halifax.

Nos activités au Canada et dans le Midwest américain sont interrompues depuis près de deux semaines en raison de cette situation ridicule. Nos clients en ont assez. Nous réacheminons nos marchandises loin d'Halifax vers les ports et chemins de fer américains, a déclaré Andy Abbott, le chef de la direction d’ACL.

Ottawa ne fait rien d'autre que dire de belles paroles alors que le système de transport du pays est fermé pour une raison qui n'a rien à voir avec les chemins de fer, a ajouté M. Abbott.

Un camion près d'un bateau de conteneurs dans le port d'Halifax.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des conteneurs d'Hapag-Lloyd dans le port d'Halifax

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse est préoccupé. Nous ne pouvons laisser aller ce ralentissement de l’économie, a-t-il dit. Le dialogue doit résoudre la situation, a-t-il soutenu.

VIA Rail, qui utilise les rails du CN pour le transport de passagers dans l’est du pays, a remis cette semaine des préavis de suspension de travail temporaire à au moins 875 employés en raison des interruptions de service engendrées par ces blocages.

À Halifax, les départs du train L’Océan, qui assure la liaison avec Montréal en traversant la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et l’est du Québec, sont interrompus au moins jusqu’au début de la semaine prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Transports