•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« On se préparait au pire » : un passager raconte un atterrissage d'urgence à Ottawa

Un avion sur le tarmac de l'aéroport d'Ottawa, entouré de véhicules de secours.

Le vol Air Canada Express AC8851 a connu un problème avec le train d’atterrissage jeudi après-midi. Il a dû effectuer un atterrissage d'urgence à l'aéroport d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Olivier Plante

Radio-Canada

Le vol Air Canada Express AC 8851 qui se dirigeait de Moncton à Ottawa jeudi a dû effectuer un atterrissage prioritaire. La compagnie évoque un problème avec le train d'atterrissage. Personne n'a été blessé, mais un passager dit avoir craint le pire.

Le vol AC 8851 a quitté Moncton jeudi matin à 10 h 50. Il devait arriver à Ottawa à 12 h 17, mais un problème technique a compliqué son parcours.

Jason Ouellette en conversation skype, face à l'écran.

Jason Ouellette est l'un de 37 passagers du vol Air Canada Express AC8851. Il raconte que les passagers se préparaient au pire après avoir été avertis en plein vol que la roue avant ne sortait pas.

Photo : Radio-Canada

Jason Ouellette, qui réside à Halifax, faisait partie des 37 passagers de l'avion.

Lorsque l’avion est arrivé dans la région d’Ottawa, on nous a avisés que la roue avant de l’avion avait de la difficulté à sortir. La première procédure qu’ils ont effectuée, c'est de brasser l’avion un petit peu, le monter puis le descendre rapidement, parce qu'on nous a expliqué que c'est la gravité qui fait tomber la roue avant, a expliqué M. Ouellette.

Selon lui, l'avion aurait ensuite tourné trente ou quarante minutes autour de l'aéroport d'Ottawa.

Le pilote et l'hôtesse de l'air nous ont alors avisés qu'on allait atterrir, même si la roue avant n'était pas sortie. On se préparait au pire.

Jason Ouellette, passager du vol AC 8851

Selon M. Ouellette, l'avion était presque plein, il restait une quinzaine de sièges de libres et les membres de l'équipage auraient alors demandé aux passagers de se regrouper sur les sièges arrière de l'avion.

On nous a demandé de mettre les mains sur le siège de devant et l'hôtesse répétait : "Atterrissage d'urgence, tenez vos têtes". Et puis soudain, ils nous ont dit que la roue avant venait de sortir et ils ont pu atterrir, a-t-il raconté, soulagé.

Aucun blessé

Dans un courriel, la compagnie Air Canada Jazz donne quelques informations complémentaires. Il s'agit d'un appareil Dash 8-300.

Conformément à nos procédures d’utilisation normalisées, les pilotes ont demandé un atterrissage prioritaire. Le vol a atterri à Ottawa en toute sécurité. Personne n’a été blessé. Les véhicules d’urgence ont été appelés pour rencontrer l’avion par mesure de précaution [...] Notre personnel de maintenance va mener une inspection minutieuse de l’avion afin de déterminer la cause du problème et de procéder aux réparations requises, a précisé la compagnie.

Le soulagement à l'arrivée

Selon Jason Ouellette, les passagers sont restés calmes, malgré l'inquiétude.

Il y avait beaucoup d'entraide, les gens se sont mis à s'encourager et je veux lever mon chapeau au pilote et à l'hôtesse de l'air qui nous ont gardés informés et qui sont restés très calmes eux aussi, a-t-il ajouté.

Une fois l'avion posé au sol, tous les passagers ont applaudi, sans doute soulagés de toucher terre.

Avec les informations de Jean-Philippe Hughes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Transports