•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Création d’une centaine d'emplois dans le secteur aérospatial à Mirabel

Une avion est en train d'être assemblé dans une usine.

Lauak Canada compte agrandir ses installations québécoises et acquérir de l’équipement numérique.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Lauak Canada, une filiale de l'entreprise aéronautique française du même nom, a annoncé vendredi la création d’une centaine d’emplois dans son usine de Mirabel.

Le spécialiste de la fabrication de tubes servant au transport de carburant, d’eau et d’air dans les avions veut faire de son usine de la Rive-Nord de Montréal son responsable de la recherche et du développement.

En investissant tout près de 37 millions de dollars, Lauak Canada compte agrandir ses installations québécoises et acquérir de l’équipement numérique. À cela s’ajoute un prêt sans intérêt de 3 millions de dollars accordé par le gouvernement fédéral, pour un projet d’agrandissement d’une valeur totale de 39,7 millions de dollars.

L’entreprise annonce du même coup la création d’un programme de formation de la main-d’oeuvre, une solution au défi de recrutement et de rétention de la main-d’oeuvre spécialisée en aérospatiale.

En 2018, Lauak avait acquis l’usine de Mirabel ainsi que la division de tuyauterie de Bombardier. L’entreprise dit avoir créé une vingtaine d’emplois à Mirabel depuis la transaction.

Le groupe français compte notamment les avionneurs Airbus, Dassault et Embraer parmi ses clients.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Industrie aérospatiale

Économie