•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Possibles fermetures temporaires pour les usines de Produits forestiers Résolu

L'usine de Produits Forestiers Résolu de Senneterre avec, aux devants, une centaine d'arbres coupés empilés.

L'usine de Produits Forestiers Résolu de Senneterre.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

En raison du blocus des rails partout au Canada, l'entreprise Produits forestiers Résolu évalue la possibilité de procéder à des mises à pieds temporaires.

En Abitibi-Témiscamingue, Produits forestiers Résolu est en activités à Comtois et Senneterre pour le bois d'oeuvre et à Amos pour le papier journal.

La production de papier et de bois est en partie exportée de la région par trains, mais avec le blocus actuel, l'expédition est plus que problématique, comme le souligne le porte-parole de Produits forestiers Résolu, Karl Blackburn.

À partir du moment où le service ferroviaire est, comme il l'est depuis une douzaine de jours, dans l'incapacité de nous fournir l'ensemble des besoins que nous avons, nous avons dû malheureusement cette semaine annoncer à nos travailleurs de toutes nos scieries, au Québec et en Ontario, que si la situation perdurait encore quelques jours, qu'il est fort probable que l'on soit obligé de faire des arrêts de production, a mentionné M. Blackburn.

Produits forestiers Résolu n'est tout simplement pas en mesure d'expédier les commandes de ses clients. La situation inquiète le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte.

Chez nous, ce sont plus de 300 travailleurs en usine qui perdront leur emploi d’une façon temporaire. La disponibilité de wagons pour l’expédition est nulle et les lieux d’entreposage du bois sont pleins, a souligné le maire dans un communiqué.

La liaison ferroviaire entre Montréal et Senneterre, assurée par VIA Rail, est aussi interrompue depuis une semaine. Cette annulation a également des conséquences pour l'approvisionnement de certaines communautés et pourvoiries qui sont situées sur ce circuit ferroviaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Industrie forestière