•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Complexe sportif : la Ville d’Amos poursuivie pour 1,8 M$ pour travaux non payés

Le nouveau complexe sportif d'Amos

Le nouveau complexe sportif d'Amos (archives)

Photo : Gracieuseté: Facebook - Ville d'Amos

Marc-André Landry

La compagnie Lainco réclame 1,8 million de dollars à la Ville d’Amos pour des travaux imprévus non payés dans le chantier de rénovation du Complexe sportif.

La poursuite au civil a été déposée en 2018 au Palais de justice d’Amos et la cause pourrait être entendue au cours des prochains mois.

Dans le document déposé en cour pour appuyer sa poursuite, Lainco, une compagnie de Terrebonne, affirme que la Ville d’Amos n’avait pas prévu de directive de modification pour gérer les travaux supplémentaires lors de l’exécution du contrat de 10,7 millions de dollars, attribué en mars 2016.

Déplorant le manque d’expérience de la Ville pour gérer ce type de projet, Lainco ajoute qu’Amos n’a pas cru utile de retenir les services d’un professionnel externe durant la construction, une décision jugée «téméraire dans les circonstances».

Toujours selon Lainco, la Ville d’Amos a demandé d’estimer des coûts supplémentaires dès la réunion de démarrage du projet. Différents travaux ont débuté sans que les coûts supplémentaires ne soient connus, mais les deux parties ont convenu qu’un premier montant de 966 728 $ soit payé par la Ville, pour des travaux de mars à mai 2016.

Une deuxième phase de travaux supplémentaires de 375 335 $, réalisés entre juin et décembre 2016, a aussi été payée après que Lainco ait colligé une liste des coûts pour chaque demande de la Ville.

Le montant réclamé en justice concerne une troisième série de travaux, réalisés entre janvier 2017 jusqu’à la fin du chantier en juillet 2017.

C’est lors d’une rencontre pour convenir des montants supplémentaires payables à Lainco, le 13 juillet 2017, que la Ville aurait fait volte-face et refusé de payer les derniers travaux. La compagnie réclame donc 1 265 777 $ pour un total de 37 modifications réalisées en 2017.

Délais

La poursuite contre la Ville d’Amos renferme aussi une réclamation de 548 899 $ en raison des délais pour la fin des travaux.

Ceux-ci devaient se terminer le 31 mars 2017, mais Lainco estime que les demandes de modifications exigées par la Ville ont prolongé le chantier de plus de trois mois, ce qui a augmenté le coût des conditions générales encourues par l’entreprise.

Procès bientôt

Une conférence de gestion entre les deux parties est prévue pour vendredi, au Palais de justice d’Amos. On déterminera alors la durée exacte du procès au civil, dont la date pourra ensuite être fixée.

La Ville d’Amos n’a pas voulu commenter cette procédure judiciaire à son endroit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Justice