•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google passera en revue les applis Android qui accèdent à la localisation en arrière-plan

Une ville par-dessus laquelle plusieurs lignes sont connectées. Conceptualisation de la géolocalisation.

La prochaine version d’Android devrait élargir le contrôle qu’ont les utilisateurs et utilisatrices sur leurs données de géolocalisation

Photo : getty images/istockphoto / tampatra

Radio-Canada

Certaines applications mobiles ont accès à votre localisation, même quand vous ne vous en servez pas, et c’est parfois difficile de savoir pourquoi elles en auraient besoin. C’est pour cette raison que Google passera en revue toutes les applications Android qui accèdent à la localisation en arrière-plan vers la fin de l’année.

Google a annoncé dans un billet de blogue que dès le 3 août, toute nouvelle application soumise au Play Store qui accède à la localisation en arrière-plan devra être approuvée par l’entreprise. Elle déterminera si la fonctionnalité est nécessaire et « procure une valeur ajoutée » aux applications, sans quoi sa soumission sera refusée.

Les applications existantes qui ne respectent pas cette nouvelle règle de Google commenceront à être retirées à partir du 2 novembre.

Des améliorations dans Android 11

La prochaine version d’Android devrait d’ailleurs élargir le contrôle qu’ont les utilisateurs et utilisatrices sur leurs données de géolocalisation

Une version du système d’exploitation offerte depuis cette semaine aux développeurs d’applications a une nouvelle fonctionnalité semblable à celle des iPhone, qui demande clairement dans quel contexte vous permettez à l’application de se servir de votre localisation la première fois que vous la lancez. 

Un menu qui demande, en Anglais, les moments où une application mobile peut se servir de la géolocalisation.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La nouvelle fonctionnalité de permission de géolocalisation dans Android 11.

Photo : Google

Android 11 devrait aussi être lancé vers la fin de l’année.

Avec les informations de Engadget, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Téléphones intelligents

Techno