•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancienne gouverneure générale Michaëlle Jean à Edmonton

Gros plan de Michaëlle Jean devant le drapeau de l'Organisation internationale de la francophonie.

Michaëlle Jean a évoqué la faisabilité d’un partenariat entre sa Fondation et le Campus Saint-Jean.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

L’École Michaëlle Jean, à Edmonton, a reçu pour la première fois la visite de l’ancienne gouverneure générale qui lui a donné son nom. Michaëlle Jean a également profité de son passage en Alberta pour discuter de possibles partenariats entre la Fondation Michaëlle Jean et le Campus Saint-Jean.

L'enthousiasme était au rendez-vous à l’école secondaire lorsque la 27e Gouverneure générale du Canada (de 2005 à 2010) s’est adressée aux élèves.

Pour Sylvie Dassylva, directrice de l’école, la très honorable Michaëlle Jean a su toucher son auditoire avec un discours sincère.

Je pense que quand elle parlait on avait l'impression qu'elle s'adressait vraiment à eux comme des apprenants, comme les futurs dirigeants du pays, et les jeunes ont adoré ça, explique-t-elle.

Mme Jean n’avait pas pu assister à l’ouverture officielle de l’école à l'automne 2016, cependant elle avait tenu à envoyer une vidéo.

Rectificatif :

Une version précédente affirmait que l'école a ouvert ses portes en avril 2007, or, elle a plutôt accueilli ses premiers élèves à l'automne 2016.

Elle regrettait de ne pas pouvoir être avec nous et son message était très touchant, explique la directrice de l’école.

Eh oui! c'est vrai, elle existe vraiment.

Sylvie Dassylva, directrice, École Michaëlle Jean

Cette rencontre, en personne cette fois, a été l’occasion d’échanger sur son parcours personnel, source de motivation pour les élèves.

Elle vient d'Haïti. Elle a immigré. Elle a persévéré et elle a réussi. C'est donc un très bon modèle pour nos élèves, pense la directrice de l’école.

L’après-midi au campus Saint-Jean

Elle a également visité le Campus Saint-Jean pour parler aux étudiants et aux membres de la Faculté des enjeux qui touchent la francophonie et de sujets tels que le multiculturalisme.

Ce qui est magnifique c’est qu’il y a une diversité extraordinairement riche de tous ces jeunes, qui ont la possibilité de vivre ensemble et porter un projet d’apprentissage en Français ensemble, dit la très honorable Michaëlle Jean.

La somme de leurs différences, c’est leurs richesses.

Michaëlle Jean, ancienne gouverneure générale

Selon elle, il existe dans la francophonie canadienne en situation minoritaire, une forme de richesse qui pousse à se surpasser pour garantir sa pérennité.

Michaëlle Jean dit avoir été impressionnée par la qualité et la diversité qu’elle a découverte dans ces deux établissements.

À l’École Michaëlle Jean, comme au campus Saint-Jean, elle a évoqué la faisabilité d’un partenariat avec la Fondation qui porte son nom. Ce possible partenariat est encore au stade embryonnaire.

Il faut que l’on réfléchisse sur ce qu'on voudrait faire comme projet, et ensuite on pourra communiquer avec la très honorable Michaëlle Jean et voir comment on peut faire le partenariat, confie Sylvie Dassylva.

L'ex-gouverneure générale sera l'invitée d'honneur jeudi, à l'exercice de simulation des Nations unies qui se déroule à l'Université de l'Alberta.

Avec les informations de Mirna Djukic

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Éducation