•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Pallister se prépare à négocier avec Ottawa sur la taxe carbone

Plan serré de Brian Pallister.

Brian Pallister affirme qu’il pense que le gouvernement fédéral est prêt à négocier une entente avec le Manitoba concernant la taxe carbone. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Mike Sudoma

Radio-Canada

Le Manitoba a annoncé mercredi un investissement de 150 millions de dollars pour différentes initiatives vertes dans la province. Pour le premier ministre Brian Pallister, c’est un élément de marchandage pour convaincre Ottawa d’accepter une taxe carbone faite au Manitoba.

Brian Pallister l'a répété maintes fois en point de presse : Ottawa doit respecter les investissements environnementaux du gouvernement du Manitoba.

Le nettoyage de mines abandonnées et la préservation de zones humides se rangent parmi ces nouvelles initiatives.

M. Pallister affirme qu’il pense que le gouvernement fédéral est prêt à négocier une entente avec le Manitoba concernant la taxe carbone. Selon lui, des négociations avec Ottawa sont en cours et il espère prouver que le Manitoba est sérieux en ce qui concerne ses politiques environnementales.

Cependant, M. Pallister n’indique pas pour moment l’ampleur d’une potentielle taxe provinciale sur le carbone pour remplacer celle imposée par le gouvernement fédéral. Le Manitoba avait proposé une taxe de 25 $ la tonne, montant qu’Ottawa avait jugé insuffisant. M. Pallister réitère son intention de créer un taux d'imposition forfaitaire provinciale.

De son côté, l'opposition néo-démocrate juge que les initiatives annoncées manquent de concret. La critique de l'opposition en matière d'environnement, Lisa Naylor, déplore que les mesures du gouvernement Pallister n'aient aucun impact immédiat.

Avec les informations de Patrick Foucault et de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique provinciale