•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Complexe culturel de La Tuque : une cure de rajeunissement pour ses 20 ans

La façade extérieure du complexe en hiver.

Le Complexe culturel Félix-Leclerc de La Tuque

Photo :  Karl Olsen – Collaboration spéciale

Radio-Canada

Le Complexe culturel Félix-Leclerc de La Tuque profitera d’importants travaux de rénovation, un projet dont le budget approche les 3 millions $.

La contribution du gouvernement provincial était confirmée depuis deux ans déjà, mais on attendait toujours l’aide du palier fédéral, enveloppe qui a finalement été confirmée tout dernièrement par Patrimoine Canada qui octroie une somme de 644 600 $. Le montage financier désormais terminé, la salle pourra subir sa cure de rajeunissement pour ses vingt ans.

En entrevue à l’émission 360 PM mercredi, la directrice du Complexe culturel, Marie-Pierre Mailhot, expliquait que le confort de la salle serait accru, notamment avec de nouveaux fauteuils, des équipements de pointe pour améliorer la sonorisation et l’éclairage et des améliorations en ce qui concerne le plancher de scène. Le foyer du complexe culturel sera aussi modifié pour servir de salle multifonctionnelle, avec petite scène pour la présentation de spectacles à caractère plus intimiste.

La directrice précise qu’on ne s’empêchait pas de recevoir des productions à La Tuque, mais que la mise à niveau de l'endroit fera en sorte que le Complexe culturel sera mieux adapté pour accueillir des artistes émergents qui ne peuvent pas toujours compter sur une salle pleine.

Le complexe culturel de La Tuque accueille en moyenne 37 000 visiteurs par année , un bel achalandage pour une municipalité de 6000 citoyens, une ville qui se trouve éloignée des grands centres.

Une salle avec des sièges vides et une scène.

La salle La Forestière du Complexe culturel Félix-Leclerc, à La Tuque

Photo : Archive – Collaboration spéciale

Saison condensée

Marie-Pierre Mailhot se propose de faire une saison plus condensée pour la période couvrant l’automne 2020 et le printemps 2021 afin d'aider à la réalisation des travaux.

Il n'y aura toutefois pas d’interruption de programmation au cours de la saison. Lorsque la grande salle de quelque 500 sièges sera fermée pour rénovation, le foyer du complexe sera mis à profit pour la présentation de spectacles plus axés sur la découverte.

Je vise une trentaine de spectacles cette année alors qu’habituellement, on en présente 40, souligne la directrice des lieux.

D’après une entrevue menée par Anne-Marie Lemay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Infrastructures