•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une motion sur les bélugas rejetée

Beluga

Un béluga

Photo : iStock

Radio-Canada

Une motion déposée par Québec solidaire mercredi matin pour protéger le béluga dans le fjord du Saguenay a été rejetée par l'Assemblée nationale.

Elle a été déposée par la députée de Mercier, Ruba Ghazal. Cependant, il n'y a pas eu de consentement pour en débattre.

Selon le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet, il y a eu mésentente entre les deux partis sur le dépôt de cette motion. Il y a eu peut-être une confusion dans les échanges avec la partie de la deuxième opposition, a-t-il indiqué au vice-président de l'Assemblée nationale, le député caquiste Marc Picard.

Québec solidaire craint que le projet gazier de GNL Québec à Saguenay nuise à l'espèce.

Les activités de l'entreprise généreraient pas moins de 320 passages de navires méthaniers chaque année dans le parc marin.

Dans un nouveau résumé de l’étude d’impact de son projet, GNL Québec reconnaît d'ailleurs que l’augmentation du trafic maritime comporte un risque pour les mammifères marins.

Le ministre de l'Environnement, Benoit Charette, affirme néanmoins qu'il est prématuré de sauter aux conclusions et préfère attendre les recommandations du BAPE.

On est au tout début de la procédure d'évaluation environnementale. Ce qu'on dit depuis le début, c'est que cette évaluation va être rigoureuse, va prendre en compte différents aspects [...] Ce que je dis, c'est qu'on laisse les évaluations se faire et on pourra commenter en temps et lieu.

Benoit Charette, ministre de l'Environnement

Selon des informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement