•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un espace de repos pour les élèves de l’école Marcel-Raymond

Une petite salle avec des lampes à lave et un lit.

Lumière tamisée, musique et couvertures contribuent à créer un sentiment de relaxation chez les élèves.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Les élèves de l’école secondaire Marcel-Raymond de Lorrainville ont maintenant accès à une aire de repos particulière. Inspirée des salles Snoezelen, la cabane «Espace Lumino-repos » a été créée par un groupe de bénévoles.

Elle a été adaptée d’abord et avant tout pour les trois élèves en cheminement adapté de l’école. Devant sa popularité, plusieurs élèves de l'école veulent maintenant y avoir accès.

De l’extérieur, il s’agit d’une cabane en bois, décorée de façon artistique. Mais à l’intérieur, c’est toute autre chose.

Une petite cabane placée à l'intérieur d'une école.

La salle Snoezelen de l'école Marcel-Raymond

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

De la musique, des faisceaux de lumière, un lit et une chaise. La cabane a tout d’un endroit relaxant.

Elle a été conçue pour Zacharie Mathieu et ses deux camarades, des élèves la classe de cheminement adapté. C’est un beau projet la cabane. C’est une belle place pour se calmer. Il y a plein de lumières en plus, c'est cool. Tout le monde aimerait ça avoir ça chez eux, croit Zacharie Mathieu.

Un lieu calme et adapté...pour tous

Leur enseignante, Karine Gingras, a d’abord créé avec son groupe, en début d'année, des cabanes de fortune sous les tables. Rapidement, elle a réalisé que ses élèves possédant des besoins particuliers avaient besoin d’un endroit bien à eux.

La musique et la lumière, ce sont des choses qui les interpellent énormément. Je me suis rendu compte que ça leur prenait un espace pour qu’ils puissent en bénéficier tous les jours et de façon sécuritaire aussi. On peut autant travailler le côté détente que le côté stimulant à l’intérieur de la cabane, explique Karine Gingras.

Peu de temps après son apparition à l’intérieur des murs de l’école, la cabane a piqué la curiosité des autres élèves, qui ont eu le droit d’y accéder.

J’ai trouvé ça vraiment relaxant. Je suis une personne anxieuse dans la vie. La musique jouait, c’était calme, on avait des couvertures, raconte Samira Desrochers Gaudet.

Je trouve ça le fun parce qu’avant un examen stressant, ça doit être tellement relaxant. Après ça, tu arrives à ton examen avec un poids sur les épaules en moins, ajoute Alie Breton.

L’Espace Lumino-repos, évalué à plus de 2000 $, a été possible grâce à la collaboration financière de plusieurs entreprises du milieu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !