•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : un premier patient rétabli en Colombie-Britannique

La Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef, et Adrian Dix ministre de la Santé de la Colombie-Britannique, en conférence de presse.

Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef, et Adrian Dix, ministre de la Santé de la Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Le premier cas de coronavirus en Colombie-Britannique est maintenant rétabli et peut sortir de la quarantaine, a annoncé la médecin hygiéniste de la province, Bonnie Henry.

Les 2e, 3e et 4e cas ne présentent plus de symptômes, ajoute la Dre Henry qui s’attend à ce que les résultats de leurs tests soient négatifs.

Cependant, un 5e cas de coronavirus a été confirmé en Colombie-Britannique par le Laboratoire national de microbiologie. La personne se trouve dans l’Intérieur de la province et présente toujours des symptômes. Son état de santé est surveillé de près.

Jusqu’à maintenant, 524 personnes ont été testées pour une infection au coronavirus en date du 14 février, selon le Centre pour le contrôle des maladies infectieuses de la C.-B. (BCCDC)

Des Britanno-Colombiens bientôt de retour en province

Au cours des prochains jours, des habitants de la Colombie-Britannique finiront leur période de quarantaine à Trenton, en Ontario. Ils ont été isolés après avoir été rapatriés de Chine à bord d'avions affrétés par le gouvernement du Canada.

À la suite de tests à Trenton, aucun des résidents britanno-colombiens n’a été infecté par le coronavirus.

La médecin hygiéniste estime qu'un tiers des personnes en quarantaine à Trenton prendront un vol pour retourner en Colombie-Britannique. Elle confirme d’ailleurs qu’environ 20 Britanno-colombiens qui étaient sur le bateau de croisière Westerdam sont revenus dans la  province.

Des passagers sur le pont d'un bateau saluent des gens en levant la main.

Après avoir erré en mer, le navire Westerdam a pu accoster au Cambodge.

Photo : Reuters / Soe Zeya Tun

« Tous ont été identifiés à la frontière. Les autorités de la santé publique ont pris contact avec eux, et nous suivons leur état de santé quotidiennement. Nous leur avons demandé de s'isoler à la maison jusqu'à ce que nous ayons une meilleure compréhension de la situation actuelle », précise la Dre Henry.

Avec les informations d'Hélène Bardeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique