•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une deuxième voie ferrée bloquée dans la région de Montréal

manifestation sur la voie ferrée du CN à Saint-Lambert.

Les manifestants ont accumulé des bancs de neige sur la voie ferrée du CN là où elle croise la rue Saint-Georges à Saint-Lambert.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La vague de blocages ferroviaires imposée par les manifestants solidaires de la Première Nation Wet'suwet'en force l’interruption de service sur une deuxième ligne de trains à Saint-Lambert. Ce blocage a amené l'organisme de transport en commun exo à interrompre le service sur la ligne qui relie Mont-Saint-Hilaire à Montréal pour une durée indéterminée.

Un groupe de manifestants cagoulés, qui se disent opposés à un projet de gazoduc en Colombie-Britannique, ont accumulé des bancs de neige sur la voie ferrée du CN là où elle croise la rue Saint-Georges à Saint-Lambert.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil a précisé que la circulation était interrompue sur la rue Saint-Georges, entre les rues Saint-Louis et Saint-Charles.

Dans un communiqué, les manifestants se disent déterminés à poursuivre leur action en bloquant les rails jusqu'à ce que la Gendarmerie royale du Canada se retire des territoires des Wet'suwet'en.

Un homme cagoulé, dont on ne connaît pas l’identité et qui se dit membre des Premières Nations, a déclaré faire cela pour tout le monde, pour les enfants, pour le futur des gens.

Une cliente du train de banlieue ne l’entendait pas de cette oreille. C’est frustrant, a-t-elle lancé.

De son côté, VIA Rail Canada a annoncé l'annulation de la reprise du service entre Montréal et Québec, initialement prévue pour jeudi, en raison d'un nouveau blocus près de Saint-Lambert. Le service ne reprendra pas avant vendredi en fin de journée, précise le communiqué de VIA Rail.

Depuis le 10 février, les services d'exo sont aussi interrompus entre Candiac et Montréal en raison d'un semblable blocage des voies dans la réserve de Kahnawake.

Des blocages de voies ferrées sont aussi en cours à Listuguj, en Gaspésie, et à Belleville, en Ontario. Un barrage établi à Edmonton, en Alberta, a été levé après l'obtention d'une injonction par le CN.

Les chefs héréditaires de la Première Nation de Wet'suwet'en s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink de LNG Canada, qui traverserait des territoires non cédés.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Transports