•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol historique de l’« homme avion » au-dessus de Dubaï

Un homme portant une combinaison spéciale est en suspension dans les airs.

Vince Reffet, dans sa combinaison à ailes équipée de quatre minimoteurs à réaction

Photo : Capture d'écran YouTube

Radio-Canada

Une nouvelle vidéo publiée par l’entreprise Jetman Dubai montre le Français Vince Reffet décoller du sol et monter à 1800 mètres au-dessus de Dubaï, grâce à une combinaison à ailes (wingsuit) en fibre de carbone équipée de quatre minimoteurs à réaction, une première mondiale.

Ce n’est pas la première fois que celui qu’on appelle l’« homme avion » (ou Jetman) vole au-dessus de Dubaï équipé d’un réacteur dorsal. En 2015, il avait réussi un exploit similaire, à la différence qu’il s’était lancé d’un point plus élevé plutôt que de partir du sol.

Contrôlé par le corps humain, l'équipement conçu par Jetman Dubai permet d'atteindre des vitesses de 400 km/h, de planer, de changer de direction et d'effectuer des boucles.

La description sous la vidéo YouTube note qu’en « 8 secondes, [Reffet] a atteint 100 mètres d’altitude, en 12 secondes, 200 mètres, en 19 secondes, 500 mètres, et en 30 secondes, 1000 mètres d’altitude, à une vitesse moyenne de 130 nœuds, [soit environ 240 km/h]. »

Après avoir fait quelques manœuvres au-dessus des eaux du golfe, le Français de 34 ans a ouvert son parachute à 1500 mètres d’altitude.

C'est le résultat d'un travail d'équipe extrêmement minutieux, où chaque petit pas a généré d'énormes résultats. Tout a été planifié à la seconde près, et j'ai été ravi des progrès réalisés, s'est réjoui Vince Reffet dans un communiqué d’Expo 2020 Dubaï, l'exposition universelle où a été réalisé l'exploit.

C'est une nouvelle étape dans un projet à long terme. L'un des prochains objectifs est de se poser à nouveau au sol après un vol en altitude, sans avoir besoin d'ouvrir un parachute, a-t-il ajouté.

Vince Reffet est un habitué des défis extrêmes. En 2019, il avait traversé, avec son acolyte Fred Fugen, la célèbre Porte du Ciel – une ouverture de 130 m de haut et de 30 m de large, dans le parc montagneux du mont Tianmen, situé dans la province du Hunan, dans le sud de la Chine.

Avec les informations de The Verge, et Paris Match

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !