•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première exposition solo à 15 ans

Félix dans son atelier avec des pinceaux en main.

Les parents de Félix lui ont aménagé un studio au-dessus du garage familiale.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Jimmy Chabot

Artiste multidisciplinaire, Félix Léonard fait du collage, de la peinture, des dessins à l’encre de Chine, de la couture, de la modélisation 3D et du dessin. Le jeune franco-ontarien exposera ses œuvres solos pour la première fois à la galerie d’art de Moonbeam, la petite communauté qu’il habite depuis toujours dans le Nord-Est de l’Ontario.

La tête de Félix tourne sans arrêt dans son petit studio, la machine à coudre dans une main, un pinceau dans l’autre.

Il peint le sourire manquant à sa figurine géante, termine sa robe, tout en plaçant le coude fait avec un tuyau de polychlorure de vinyle (PVC).

Le jeune homme vient ainsi de mettre la touche finale à son premier vernissage en solo après 8 mois de travail.

Un garçon blond aux cheveux longs qui s’affaire autour d’une sculpture deux têtes plus haute que lui.

L’œuvre la plus impressionnante de Félix est une dame mesurant 1,98 m, munie de bras en tuyau de PVC et des vêtements que le jeune homme a lui-même confectionnés.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Félix Léonard avoue qu'il est arrivé à entreprendre ce projet grâce à ses enseignants de l’École secondaire catholique Cité des Jeunes de Kapuskasing.

J’ai fait les projets plus simples comme les dessins, les peintures et l’encre de Chine dans mes cours d’arts, dit-il.

Quand il a appris l’été dernier qu’il se voyait confier une exposition à lui seul en février 2020, il ne voulait pas utiliser ses anciennes œuvres.

Il est reparti à neuf.

Un jeune homme pose à côté d’une sculpturede clown

Une partie du travail que présentera Félix lors de l’exposition.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Questionnée par Radio-Canada à savoir si c’était mettre trop de pression sur un adolescent de 15 ans, la directrice de la galerie, Murielle Turcotte, répond : Si Félix n’avait pas dit oui tout de suite, je n’aurais pas poussé. J’ai parlé avec sa mère et Félix était enchanté de le faire.

Une femme devant un édifice brun entouré de neige.

Murielle Turcotte pose devant la galerie d’art de Moonbeam dont elle occupe la direction.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Il faut dire que Félix est un habitué de la galerie qu'il fréquente depuis qu’il a 10 ans.

L’artiste multidisciplinaire a participé à différents cours et à des expositions de son école élémentaire.

C'est cool que le monde de la galerie d’art ait confiance en moi et qu’il me donne l’occasion de m’exprimer.

Félix Léonard, jeune artiste de Moonbeam

Des parents derrière lui

Afin que Félix puisse parfaire son art, ses parents lui ont aménagé un studio au deuxième étage dans le garage.

Après l’école, il s’isole dans son studio pour créer, à l’abri des distractions de la maison.

J’ai un frère qui est autiste et il crie beaucoup. Dans mon studio, je suis seul, il n’y a personne qui vient me déranger ni juger mon travail, explique-t-il.

Un jeune homme en train de coudre une robe et une poupée sur une table.

Félix en train de coudre une robe pour sa poupée à double visage.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Ses parents ont toujours cru en lui en lui achetant de la peinture acrylique ou des matériaux pour ses personnages à Noël.

On est habitué de voir des peintures d’animaux, de nature, des choses du genre, mais lui ce n’est vraiment pas ça qu’il fait, raconte Nathalie Léonard, la mère de Félix.

Artiste aussi dans les corridors de l’école

Le côté artistique de Félix se dégage aussi dans sa façon de se vêtir et de s’exprimer, et à l’école il ne passe pas inaperçu.

La manière que je m’habille, c’est une forme d’art aussi, dit-il.

Une jeune homme maquillé avec un accordéon dans les mains.

Félix aime beaucoup s’exprimer par ses vêtements. Sur son compte Instagram, il partage ses autoportraits.

Photo : Instagram @felix._.lantin

La directrice de la galerie d’art de Moonbeam, Murielle Turcotte, croit que l’exposition de Félix Léonard sera la plus achalandée depuis les cinq dernières années.

J’ai de la difficulté à accepter les compliments, ça va être comme si quelqu’un me frappe dans le visage, je ne suis pas habitué à en recevoir beaucoup, je n’ai aucune idée de ce qui m’attend.

Félix Léonard

Le vernissage de Félix aura lieu le samedi 22 février à 13 heures.

L’exposition se poursuivra jusqu’au 28 mars à la galerie d’art de Moonbeam.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Arts visuels