•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gatineau autorise un projet pilote de jeu dans la rue dès cet été

Hockey dans la rue

Gatineau permettra le jeu dans la rue dans une cinquantaine de rues (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Le conseil municipal de Gatineau a donné unanimement, mardi soir, son accord de principe à un projet pilote d’un an qui permettra le jeu libre dans la rue sur 50 rues de la municipalité. Les citoyens et les associations de quartiers pourront soumettre leur rue pour faire partie du projet pilote dès mercredi.

Il sera possible de proposer une rue pour le projet pilote jusqu'au 20 mars. La Ville identifiera également quatre quadrilatères où jouer dans la rue sera autorisé.

À l’heure actuelle, le Code de la sécurité routière du Québec interdit le jeu libre dans la rue. Or, en raison des nouveaux pouvoirs accordés par la loi sur l’autonomie municipale, les Villes peuvent toutefois lancer de tels projets.

Les artères proposées devront toutefois respecter certains critères. La limite de vitesse sur celles-ci doit être de 40 km/h et elles ne devront pas se trouver devant un parc, une école ou un commerce.

Les rues ne doivent pas non plus faire partie d’un circuit de transport en commun. Enfin, il faudra que la rue comporte une zone d’au moins 100 mètres sans courbe ni intersection et la zone en question doit être à au moins 30 mètres de toute intersection.

La présidente de la commission Gatineau, Ville en santé, Renée Amyot — qui a été responsable du dossier —, soutient que l’exercice a été complexe en raison des nombreux critères imposés par le gouvernement provincial.

La Ville se donnera un an pour évaluer l’impact du projet pilote et déterminer s’il y a lieu de l’étendre à d’autres rues sur son territoire. Gatineau deviendrait ainsi la première grande ville au Québec à légaliser le jeu libre dans la rue.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale