•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stokes ferme ses magasins les moins rentables

 Devanture d’un magasin Stokes.

Stokes possède 147 magasins à travers le Canada ainsi qu'une boutique en ligne.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

L'entreprise Stokes a annoncé mardi qu'elle fermera ses magasins les moins rentables et rationalisera les activités de son siège social à Montréal.

Le détaillant d'articles de cuisine et de décoration intérieure, fondé en 1935, indique qu'il a déposé un avis d'intention de faire une proposition à ses créanciers afin d'entamer un processus de repositionnement de ses activités pour assurer sa croissance et sa rentabilité future.

Après de nombreuses années de performances financières remarquables, Stokes, comme la plupart des autres entreprises de vente au détail, doit s'adapter aux changements fondamentaux que subit l'industrie, notamment en ce qui concerne la façon dont les consommateurs achètent, explique l'entreprise dans un communiqué transmis en fin d'après-midi mardi.

Stokes signale par ailleurs qu'elle continuera d'investir dans son commerce de vente en ligne, qui a connu une croissance importante dans les dernières années.

La direction a confiance que grâce au processus de restructuration, Stokes deviendra une entreprise plus saine et plus rentable.

Stokes possède 147 magasins à travers le Canada ainsi qu'une boutique en ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Commerce

Économie