•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blocages ferroviaires : le port de Montréal se veut rassurant

 Des conteneurs empilés au port de Montréal.

Pour le moment, la situation n'est pas critique au port de Montréal, mais elle inquiète.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Si pour le moment le port de Montréal ne subit pas trop les conséquences des blocages des voies de chemin de fer, il ne faudrait pas que la situation dure trop longtemps.

Plus tôt dans la journée, le premier ministre François Legault avait exprimé ses inquiétudes, assurant qu'au cours des prochains jours, on ne pourra plus recevoir de bateaux au port de Montréal.

Il a estimé que les manifestants prennent en « otage l'économie du Québec ».

Il y a des marchandises qui sont débarquées des bateaux au port de Montréal et qui ne sont pas livrées, donc on commence à manquer d’espace. Au cours des prochains jours, on ne pourra plus recevoir de bateaux au port de Montréal.

François Legault, premier ministre du Québec

Mais le port de Montréal s'est voulu rassurant. S'il commence à sentir les conséquences des blocages des voies de chemin de fer sur son approvisionnement, il estime que la situation n'est pas encore « critique ».

Dans un courriel, la direction précise qu’à cause des blocages qui durent depuis presque deux semaines, le port ne reçoit plus de marchandises en provenance de l'ouest du pays depuis quelques jours.

La directrice Sylvie Vachon a soutenu que cela pourrait devenir plus complexe d'un point de vue logistique si la situation [se prolongeait].

Depuis presque deux semaines, des manifestants autochtones et non autochtones bloquent certaines voies de chemin de fer dans tout le pays pour exprimer leur opposition au projet Coastal GasLink.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique fédérale