•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Airbnb : la victime d’une fusillade sceptique quant à l’efficacité des nouvelles mesures

Un édifice à condo.

Le bâtiment dans lequel a eu lieu la plus récente fusillade dans un airbnb à Toronto, au début du mois de février (archives).

Photo :  CBC

La Presse canadienne

Un adolescent de Toronto qui a été blessé lors d'une fête dans une maison louée sur la plateforme Airbnb est sceptique quant à l’efficacité des mesures visant à renforcer la sécurité annoncée par la compagnie.

Selon Sean McCann, les efforts d’Airbnb pour interdire les fêtes dans les maisons et limiter la capacité des jeunes adultes à réserver des propriétés ne sont qu'une opération de relations publiques.

Le jeune homme de 19 ans a été blessé par balles lors d'une fête dans une maison louée pour une courte durée dans l'ouest de Toronto en avril dernier, ce qui lui a causé des lésions nerveuses et une fracture du bassin.

L'entreprise a récemment annoncé de nombreuses réglementations visant à interdire la location de maisons pour faire des fêtes et à permettre aux voisins de se plaindre des propriétés qui troublent le voisinage.

Selon Sean McCann, les nouvelles règles seront difficiles à appliquer et les gens trouveront facilement un moyen de les contourner.

Il estime qu'Airbnb doit en faire plus si elle veut sérieusement réduire la violence dans les immeubles locatifs de courte durée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Immobilier