•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Augustin : 60 % moins cher que prévu pour le Centre Jean-Marie-Roy

Effondrement du toit du centre communautaire Jean-Marie Roy

Le toit du centre communautaire Jean-Marie Roy s'est effondré en mars 2019 (archives).

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Carl Marchand

Les contribuables de Saint-Augustin-de-Desmaures ont appris une bonne nouvelle financière mardi : la démolition et la reconstruction du Centre communautaire Jean-Marie-Roy coûteront 60 % de moins cher que prévu.

Les élus ont accordé un contrat d'environ 9,2 millions de dollars à l'entreprise RONAM Construction pour les travaux.

Or, la Ville touchera une subvention de 3,25 millions de dollars du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation pour réaliser le projet.

Cette somme s'ajoute à une indemnisation d'assurances de 2,16 millions de dollars en raison de l'effondrement partiel du toit de l'immeuble en mars 2019.

La facture refilée aux contribuables atteindra donc 3,75 millions de dollars.

C'est n'est pas obligé d'aller mal tout le temps, s'est réjoui le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau.

Il précise que la subvention du MAMH servira à éponger une partie des 8 millions de dollars de dettes qu'il reste à payer sur le bâtiment inexistant.

Les choses se replacent. À un moment donné, il faut arrêter de gratter le bobo et regarder en avant.

Un achat dispendieux

La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures avait acquis le Centre en 2009 au coût de 3 millions de dollars, sans le faire inspecter.

Au total, quelque 15 millions de dollars y ont été investis, notamment dans l’aménagement d’une salle de spectacles, pour réaliser un peu plus tard que des travaux de 25 millions de dollars étaient nécessaires pour rendre le bâtiment conforme.

Le nouveau bâtiment, qui devrait voir le jour dans un an, comprendra un gymnase double et plusieurs salles polyvalentes, mais pas de salle de spectacles.

Le Centre communautaire Jean-Marie-Roy a été nommé en hommage à l'architecte du même nom qui avait procédé à sa conception.

On doit également à Jean-Marie Roy, décédé en 2011, la conception du Pavillon de l'Éducation physique et des sports de l'Université Laval.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique municipale