•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les informations de 69 000 victimes du système Phénix envoyées par erreur

Illustration montrant des travailleurs de la construction en train de réparer une flèche cassée sur laquelle est écrit Phénix.

Des données liées aux ratés du système Phénix ont été transmises aux mauvais destinataires au sein du gouvernement fédéral.

Photo : Radio-Canada / Simon Blais

Radio-Canada

Les informations personnelles de plus de 69 000 fonctionnaires fédéraux victimes des ratés du système de paie Phénix ont été transmises par erreur par courriel à la mauvaise personne, a reconnu mardi Services publics Canada.

Le système de paie électronique a versé un salaire erroné à des dizaines de milliers de fonctionnaires fédéraux depuis sa mise en service, en 2016. Certains employés n'ont pas été payés pendant des mois, tandis que d'autres ont été payés en trop, là aussi parfois pendant des mois.

Alors que le gouvernement tente de corriger les problèmes, Services publics Canada a transmis, toutes les deux semaines, des rapports aux responsables des ressources humaines et des finances des divers ministères, rapports qui contiennent la liste des employés qui ont été payés en trop.

Plus tôt ce mois-ci, un rapport comprenant une liste de 69 087 noms a été envoyé par erreur aux mauvais ministères fédéraux.

On y trouvait les noms complets des employés, leur numéro d'identification personnel, l'adresse de leur domicile et le montant payé en trop.

Plus de 161 responsables des finances et 62 dirigeants des ressources humaines, dans 62 services différents, ont reçu le rapport par erreur, selon un communiqué publié lundi par Services publics Canada.

Cette annonce précise également que les employés touchés recevront une notification dans les prochains jours.

Enquête en cours

Entre-temps, le ministère a suspendu la distribution des rapports pour mener une enquête.

Notre gouvernement prend très au sérieux les questions de protection de la vie privée et des informations personnelles, et cela est au cœur de nos préoccupations à Services publics et approvisionnement Canada, a indiqué la ministre Anita Anand, dans un courriel transmis à CBC News.

Nous allons poser des gestes pour nous assurer que cela ne se reproduise plus, et allons entièrement revoir la façon dont les informations personnelles sont stockées et utilisées.

Services publics et approvisionnement Canada n'est pas le seul ministère à divulguer par erreur les informations personnelles des travailleurs fédéraux.

Selon des données récemment transmises à la Chambre des communes, les informations de 144 000 Canadiens ont été manipulées de façon erronée par des ministères et des agences du gouvernement fédéral depuis deux ans.

Le commissaire à la protection de la vie privée, Daniel Therrien, évoque depuis longtemps de fortes indications voulant que le nombre de fuites de données soit en fait plus important que ce qui est rapporté.

Selon un texte de Catharine Tunney, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !