•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'exposition des bébés aux produits d'entretien ménager associée à l'asthme

Des produits ménagers.

Les produits de nettoyage les plus couramment utilisés sont le savon pour laver la vaisselle à la main, le détergent pour lave-vaisselle, les nettoyants multisurfaces, et le savon à lessive.

Photo : iStock

L’exposition fréquente à des produits courants d'entretien ménager pendant les trois premiers mois de la vie est associée à un risque accru pour un enfant de 3 ans de souffrir d’asthme, montre une étude réalisée par des chercheurs canadiens.

Cette étude menée par le Dr Tim Takaro et ses collègues de l’Université Simon Fraser montre aussi une association avec un risque de respiration sifflante.

La plupart des études liant l'asthme à l'utilisation de produits de nettoyage ont été réalisées auprès d'adultes, explique le Dr Takaro.

Nos travaux ont porté sur les nourrissons, qui passent de 80 % à 90 % de leur temps à l'intérieur. Ils sont particulièrement vulnérables aux expositions chimiques par les poumons et la peau en raison de leur rythme respiratoire élevé et de leur contact régulier avec les surfaces de la maison.

Tim Takaro

Repères

  • L'asthme est une inflammation chronique des voies respiratoires qui cause le souffle court, une respiration sifflante et des quintes de toux sèche.
  • Près de 2,5 millions de Canadiens souffrent d’asthme. Au Québec, on estime à plus de 600 000 le nombre de personnes atteintes, dont plus de 350 000 enfants et adolescents.
  • Chaque année au Canada, l’asthme occasionne environ 60 000 visites à l’urgence, 5500 hospitalisations et de 150 à 300 décès.

Pour cette recherche, les chercheurs ont analysé les questionnaires remplis par les parents de 2022 enfants qui ont participé à une étude longitudinale consacrée au développement des enfants au Canada (CHILD). Les parents avaient déclaré que leurs enfants avaient été exposés à des produits de nettoyage de la naissance à l'âge de 3 à 4 mois.

Ces enfants ont ensuite été évalués à l'âge de 3 ans pour déterminer s'ils souffraient d'asthme, de respiration sifflante récurrente ou d'atopie (sensibilisation allergique).

Si leurs analyses montrent une association entre l'exposition précoce aux produits de nettoyage et le risque d'asthme et de respiration sifflante, elles ne montrent pas de lien avec l'atopie.

Les produits de nettoyage les plus couramment utilisés sont le savon pour laver la vaisselle à la main, le détergent pour lave-vaisselle, les nettoyants multisurfaces, et le savon à lessive.

Les produits de nettoyage parfumés et les pulvérisateurs étaient associés au risque le plus élevé de problèmes respiratoires.

Les preuves s’accumulent

Ces nouvelles données s'ajoutent à d’autres qui tendent à montrer que les produits d'entretien ménager augmentent le risque d'asthme ou de respiration sifflante dans tous les groupes d'âge.

Les auteurs de ces travaux publiés dans le Canadian Medical Association Journal (Nouvelle fenêtre) (en anglais) émettent l'hypothèse que les produits chimiques contenus dans ces produits endommagent les muqueuses respiratoires en déclenchant une inflammation, et entraînent de l'asthme et une respiration sifflante.

Le microbiome des nourrissons, c'est-à-dire l'ensemble des microorganismes qui peuplent leur corps, pourrait également être affecté par ces produits.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour examiner les effets à long terme de l'exposition à ces produits.

Il faut savoir que les fabricants canadiens et américains ne sont pas tenus de répertorier tous les ingrédients inclus dans les produits nettoyants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Médecine

Science