•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidus d'amiante ne font pas peur dans la région de Thetford

À peine 5 % des répondants d'un sondage disent qu'il est plus dangereux de vivre près des anciennes mines qu'ailleurs au Québec.

La halde de la mine de Thetford Mines

À Asbestos et à Thetford Mines, plus de 850 millions de tonnes de résidus d'amiante se sont accumulées au fil de l’exploitation du minerai.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

Les résidents de la MRC des Appalaches sont peu inquiets quant à l'impact d'anciennes mines d'amiante sur leur santé, selon un sondage de la firme Léger.

Au total, 93% des répondants d'une étude estiment qu'il n'y a pas plus de danger pour la santé d’habiter dans la région qu'ailleurs au Québec.

Ce sont les répondants qui vivent depuis peu dans la région (15 %) ou qui sont atteints ou qui ont des personnes de leur entourage atteintes de problèmes de santé liés à l'amiante (23%) qui sont les plus inquiets.

À l’heure actuelle, 5% des citoyens de la MRC croient qu’en raison de la présence d’amiante, il est plus dangereux d’habiter dans la région qu’ailleurs au Québec.

Sondage sur l’acceptabilité sociale en lien avec la présence d’amiante dans la MRC des Appalaches

Les personnes sondées sont également largement en faveur (78 %) de l'exploitation des haldes de résidus miniers d'amiante pour en extraire du magnésium, par exemple.

Par ailleurs, 79 % des répondants jugent que l'opération représente une opportunité économique et qui ne comporte que peu de risques pour la santé des travailleurs.

Fiabilité de l'information : les élus municipaux devant les médias

Les citoyens se disent également très bien informés et plutôt bien informés à 87 % au sujet de l’impact des résidus miniers amiantés sur la santé dans leur région.

Les sources d'informations les plus fiables selon les répondants du sondage :

  • Élus municipaux : 80 %;
  • Direction régionale de la santé publique : 67 %;
  • Les élus provinciaux : 60 %;
  • La CNESST : 53 %;
  • Les médias : 51 %:
  • Les élus fédéraux : 50 %;
  • Les médias sociaux : 34 %.

Source : Sondage sur l’acceptabilité sociale en lien avec la présence d’amiante dans la MRC des Appalaches, Léger, 11 février 2020

À la lumière des résultats, nous concluons que la majorité des personnes interrogées dans la MRC des Appalaches sont optimistes quant à l’avenir de leur région, et croient au potentiel d’exploitation des résidus miniers dans leur région, conclut la firme Léger dans son rapport.

L'étude a été réalisée auprès de 800 répondants, joints par téléphone. L'échantillon est constitué de personnes âgées de 15 ans et plus de la MRC Les Appalaches qui se répartissaient entre Thetford (425 répondants), East Broughton (75 répondants) et les autres municipalités (300 répondants).

La marge d'erreur est de plus ou moins 3,5 %, 19 fois sur 20.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Économie