•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs urgences débordent à Québec

Un homme attend dans une salle d'urgence

Les urgences de plusieurs hôpitaux débordent en raison de la grippe.

Photo : Getty Images / Shani Miller

Alain Rochefort

Mieux vaut s'apporter des provisions et de la lecture si vous avez l'intention de vous rendre dans certaines salles d’urgence de la grande région de Québec, aujourd'hui.

Dans la Capitale-Nationale, six établissements de santé qui ont des urgences débordaient mardi midi.

L’attente était particulièrement longue à l'Hôpital Saint-François-d’Assise avec un taux d’occupation de 165 %, à L’Hôpital de l’Enfant-Jésus (taux d’occupation de 142%), au Centre hospitalier de l'Université Laval (140 %) et à l'Hôtel-Dieu de Québec (127 %).

En Chaudière-Appalaches, la palme revient à l'Hôpital-Dieu de Lévis (127%), suivi de près par l’Hôpital de Thetford Mines (120 %).

La même situation prévaut actuellement dans les urgences de la plupart des régions du Québec. Au total, 10 des 16 régions du Québec sont aux prises avec un taux d'occupation supérieur à 100 %, en moyenne.

Encore la grippe

De nombreux cas de grippe ou de gastroentérite sont à l’origine des engorgements des urgences.

Le CHU de Québec – Université Laval recommande aux gens qui ressentent les symptômes de la grippe ou de la gastroentérite de contacter d’abord Info-Santé en composant le 811. Une infirmière fait alors part de ses recommandations, que ce soit d'aller à l'urgence ou se soigner à la maison.

Moyens de prévention

  • Lavez-vous les mains fréquemment, toussez et éternuez dans le creux de votre bras plutôt que dans votre main
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec les mains
  • Nettoyez et désinfectez les objets et les surfaces touchés par de nombreuses personnes, comme les poignées de porte, téléphones et télécommandes
  • Mangez des aliments sains et faites de l'activité physique afin de conserver un système immunitaire vigoureux
  • Reposez-vous et dormez beaucoup

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Santé publique