•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurent Duvernay-Tardif accueilli en « héros québécois » à l’Assemblée nationale

Deux élus entourent Laurent Duvernay-Tardif, qui a reçu la Médaille d'honneur de l'Assemblée nationale.

Le garde des Chiefs de Kansas City, Laurent Duvernay-Tardif, est entouré du premier ministre du Québec François Legault et du président de l’Assemblée nationale François Paradis, le 18 février 2020.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Laurent Duvernay-Tardif a été chaudement applaudi par les élus de l'Assemblée nationale, mardi après-midi, avant de recevoir la Médaille d’honneur.

Le chef par intérim du Parti québécois, Pascal Bérubé, a déposé une motion en l'honneur des réalisations de l'athlète.

Les gens ont juste hâte juste de rencontrer un authentique héros québécois. Vous êtes celui qui a relevé ses défis, atteint ses objectifs avec détermination et dignité, a dit Pascal Bérubé, tout en soulignant la forte présence du joueur dans la communauté.

Le 2 février, Laurent Duvernay-Tardif, qui est aussi médecin, a remporté le Super Bowl LIV avec les Chiefs de Kansas City, à la suite d'une victoire de 31-20 contre les 49ers de San Francisco. Il est devenu le premier joueur québécois à soulever le trophée Vince-Lombardi.

Bravo, d'abord pour cet exploit. Bravo d'être médecin. Ça montre qu'on peut faire les deux, a lancé le premier ministre François Legault.

Vous avez réussi un exploit, 4 partis qui se lèvent ensemble, 125 députés, c'est unique, ça, a blagué François Legault. Vous nous rendez encore plus fiers d'être Québécois.

Laurent Duvernay-Tardif accueilli en « héros québécois » à l’Assemblée nationale

La plus grande prouesse du numéro 76, ce n'est pas son talent sur le terrain de football, a témoigné le solidaire Gabriel Nadeau-Dubois. Ce ne sont pas les ouvertures qu'il crée sur la ligne d'engagement pour les porteurs de ballon. La plus grande prouesse de Laurent Duvernay-Tardif, c'est qu'il ouvre son coeur à plus petit que lui.

Posséder un talent et le faire rayonner, c'est quelque chose de tout à fait extraordinaire. Avoir du talent dans plus d'un domaine, c'est une chance inouïe, a lancé le chef intérimaire libéral Pierre Arcand. C'est tout votre honneur. Malgré la popularité, ce qui est formidable, c'est que vous gardez cette sincérité qui plaît aux gens.

Je suis fier de vous représenter, de représenter le Québec, je suis extrêmement honoré, c'est très touchant, a répondu Laurent Duvernay-Tardif, visiblement ému.

Deux joueurs de football.

Le quart des Chiefs Patrick Mahomes et le garde québécois Laurent Duvernay-Tardif se frayent un chemin à travers les photographes après leur victoire au Super Bowl LIV.

Photo : Reuters / Shannon Stapleton

Le joueur originaire de Mont-Saint-Hilaire a remercié longuement ses parents et son entraîneur, Andy Reid, de l'avoir poussé à mener une carrière de médecin et de joueur professionnel. Qui aurait cru en 2014 qu'on serait ici tous ensemble pour célébrer le premier trophée Vince-Lombardi?, s'est réjoui Laurent Duvernay-Tardif.

Des donneurs choyés

En avant-midi, le colosse de 1,96 m a donné du sang au Peps de l’Université Laval.

Laurent Duvernay-Tardif discute avec un jeune homme et sa mère lors d'une collecte de sang organisée mardi, à Québec.

Laurent Duvernay-Tardif discute avec un jeune homme et sa mère lors d'une collecte de sang organisée mardi, à Québec.

Photo : Radio-Canada

On a décidé de venir avec la collecte Laurent Duvernay-Tardif pour atteindre les 300 dons, explique Anne-Julie Bouchard, qui en est à son premier don de sang.

C’est un champion, on est contents de pouvoir le voir.

Luc Lescarbot n’a pas raté l’occasion de rencontrer une idole. Je suis un admirateur des Eagles de Philadelphie, mais l’entraîneur des Chiefs, Andy Reid, a été longtemps notre coach à Philadelphie. Je suis très content qu’il ait gagné le Super Bowl grâce à un Québécois, a-t-il dit, avec son gilet et sa casquette aux couleurs des Chiefs.

Duvernay-Tardif avait lancé un appel à donner en grand nombre sur le compte Facebook d’Héma-Québec (Nouvelle fenêtre).

Partenariat

Le partenariat entre Héma-Québec et Laurent Duvernay-Tardif remonte à plusieurs mois, avant sa victoire au Super Bowl.

L'athlète avoue avoir fait quelques rencontres enrichissantes mardi matin, notamment en raison de son parcours de médecin.

Je trouve vraiment que c’est des interactions qui sont vraies. Il y a beaucoup d’étudiants en médecine, en kinésiologie, en physiothérapie qui viennent et c’est le fun de pouvoir échanger avec eux.

Je sens que nos interactions, je peux les aider, c’est beau de voir qu’ils viennent donner et souvent, ce sont des premiers donneurs, conclut Duvernay-Tardif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Football