•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le train léger d'Eglinton pas sur les rails avant la fin 2022

Un tunnel souterrain en construction.

Le tunnel de la future station Keelesdale pour le train léger de la ligne Eglinton Crosstown

Photo :  CBC / Paul Smith

Radio-Canada

L'ouverture de la nouvelle ligne de train léger Eglinton Crosstown à Toronto est reportée d'au moins un an, indique l'agence provinciale Metrolinx.

Metrolinx attribue ce report à une série de « problématiques » liées à son sous-traitant, Crosslinx Transit Solutions (CTS).

L’entreprise a été lente à finaliser les conceptions pour certains lots, et bien que CTS ait considérablement amélioré son taux de production depuis l’entente de 2018, l’entreprise n’a atteint que 84 % de son objectif, ce qui signifie que le projet sera retardé, précise le PDG de Metrolinx, Phil Verster.

M. Verster ajoute qu'une « défectuosité imprévisible, mais sécuritaire a été trouvée sous l’aire de la gare de la TTC à la gare Eglinton-Yonge ».

Il s'agit de « défauts » dans le béton le long d'une conduite. Selon Metrolinx, cette conduite avait été « installée incorrectement » lors de la construction du métro dans les années 1950, un problème que l'agence ne pouvait donc pas anticiper.

Au fil des années, le contact avec l'eau souterraine a mené à de la corrosion, mais ça ne pose pas de risque pour la ligne de métro, assure Metrolinx.

L'agence dit avoir retenu les services d'experts étrangers en génie pour faire en sorte que les correctifs proposés par CTS soient efficaces.

Des travailleurs cassent du béton au plafond d'un tunnel.

Metrolinx indique qu'une « défectuosité imprévisible, mais sécuritaire » a été trouvée durant les travaux sous la station Eglinton.

Photo : Metrolinx

La porte-parole de Metrolinx Anne Marie Aikins ajoute que ce problème ne devrait pas entraîner une prolongation des fermetures de rue dans le secteur des artères Yonge et Eglinton. L'enjeu est principalement sous la station Eglinton, explique-t-elle.

Pas de date précise

La ligne Crosstown, un projet de 5,3 milliards de dollars, devait entrer en service en septembre 2021.

Metrolinx estime maintenant que la ligne sera ouverte « vers la fin de 2022 », sans fixer de date précise.

Metrolinx et Infrastructure Ontario ne font aucune prévision précise de la date d’achèvement du projet à ce stade, tout simplement parce que CTS doit nous prouver qu’ils peuvent atteindre les nouveaux taux de production qu’ils disent pouvoir atteindre, explique l'agence provinciale.

Metrolinx certifie qu'il n'y a pas de dépassement de coût pour l'instant. CTS devra lui verser des indemnités financières à cause du retard, dont Metrolinx n'a pas précisé le montant.

La nouvelle ligne est-ouest de 19 km doit compter à son ouverture 25 stations, reliant le secteur Mount Dennis, dans l'ouest de la ville, à celui de Kennedy, à Scarborough. Environ la moitié du tronçon sera souterrain (de Keele à Laird). La ligne pourrait être prolongée au cours d'une deuxième phase.

Metrolinx sera propriétaire de la ligne, mais c'est la Commission de transport de Toronto (CTT) qui assurera son fonctionnement quotidien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Transport en commun