•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d’Or veut favoriser l’installation de nouvelles bornes électriques

Recharge d'une voiture électrique à une borne rapide.

Recharge d'une voiture électrique à une borne rapide

Photo : Radio-Canada

Marc-André Landry

Les nouvelles constructions de cinq logements et plus sur le territoire de la Ville de Val-d’Or devront prévoir des installations électriques permettant d’accueillir des bornes de recharge.

Le conseil municipal a adopté un règlement en ce sens lundi soir. Val-d’Or est l’une des premières municipalités à poser un tel geste, imitant une résolution adoptée à la Ville de Laval le mois dernier.

En vertu du nouveau règlement, toute nouvelle construction de cinq logements et plus devra prévoir le câblage électrique permettant l’installation éventuelle d’une borne de type 2. Entre 5 et 31 logements, 25 % des terrains de stationnements devront être couverts, alors qu’un immeuble de 32 logements et plus devra permettre de telles bornes sur au moins 20 % de ses terrains.

On pense qu’il y a un virage qui est en place et qui va se faire graduellement, affirme le maire Pierre Corbeil. Si les nouveaux immeubles n’ont aucune possibilité d’avoir des bornes, on n’aura pas d’amélioration de la situation. On emboîte le pas à Laval et on pense que d’autres villes vont suivre. Avec les performances qui se manifestent sur des modèles de véhicules de toutes les formes, on va être rendus là plus rapidement qu’on le pense.

Le maire ajoute que le règlement devrait être bien accepté par les promoteurs, puisqu’il n’oblige pas à installer des bornes tout de suite.

Tout ce qu’on demande aux gens, c’est de prévoir. Une fois que l’édifice, le stationnement et le terrassement sont faits, installer une borne peut être compliqué. Si tu installes ta conduite pendant la construction et que tu prévois les espaces sur ton panneau électrique, ce sont des coûts minimes et ça peut amener un intéressant service à la clientèle aux futurs détenteurs de véhicules électriques, précise le maire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale