•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'édifice Expo-Sherbrooke pourrait faire l'objet d'une transformation majeure

Un athlète s'entraine à la barre.

Le club de gymnastique Shergym réclame des travaux dans ses locaux depuis plusieurs années.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Sherbrooke a présenté lundi soir un projet de 12 M$ pour réaménager l’édifice Expo-Sherbrooke et l'agrandir afin d'en faire un centre sportif en bonne et due forme.

L'édifice CÉRAS accueille depuis 10 ans le club de gymnastique Shergym et ses quelque 1800 membres, mais il n'est pas adapté à la pratique de ce sport.

Selon Marie-Andrée Lemay, présidente du conseil d’administration de Shergym qui a participé activement à l'élaboration de ce projet, le bâtiment actuel présente plusieurs défauts dont deux qui, selon elle, sont très importants : à savoir le sol qui n'est pas à niveau et le fait que le plafond soit trop bas.

Il n’y a pas de fosse de réception pour permettre aux athlètes de faire des mouvements gymniques de façon sécuritaire. D’où le besoin de bons travaux de rénovation.

Marie-Andrée Lemay, présidente du conseil d’administration de Shergym

De plus, selon Mme Lemay, les installations actuelles seraient un frein au développement de Shergym.

Actuellement, on a des gymnastes qui aimeraient s’inscrire. Mais étant donné qu’on manque d’espace, on doit en refuser. Alors avec un projet comme celui-là, ça nous permettrait d’ouvrir [des cours] pour plus de groupes à la population de Sherbrooke et de l’Estrie, explique-t-elle.

Un centre pour différents sports

Le président du comité du sport et du plein air de la Ville, Vincent Boutin, explique que le projet prévoit un agrandissement du centre vers la rue Saint-Michel par l’ajout d’une annexe. L’entrée va aussi être déménagée vers le sud, sur la rue King, pour profiter d’un ensoleillement plus grand et aussi être capable de faire une vraie entrée sécuritaire, précise-t-il.

Les vestiaires seront réaménagés afin d’être utiles aux adeptes de soccer, de football, du rugby et de l'utlimate frisbee qui pratiquent leurs sports au parc Sylvie-Daigle.

Vincent Boutin souligne que le nouveau centre sera adapté aux besoins des jeunes et moins jeunes. On veut miser ici sur l’ensemble de la population, tranche-t-il. Les 0 à 99 ans. Les initiations pour les tout-petits, mais aussi les personnes âgées pour les garder en action. Aussi les gens qui peuvent avoir des blessures qui sont référés par le centre de réadaptation de l’Estrie. Donc pour faire des activités de physiothérapie.

Le projet sera soumis au Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives du gouvernement du Québec. S'il est accepté, l’investissement serait de 4 M$ pour la Ville et de 4 M$ chacun pour les gouvernements provinciaux et fédéraux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Investissement