•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sintra considère finalement le parc industriel pour son usine d'asphalte

Un groupe de manifestants armés de pancartes sont regroupés devant une tour à bureaux.

Des résidents du chemin de Lausanne à Rimouski ont manifesté pour que Sintra installe son usine de béton bitumineux dans le parc industriel, plutôt qu'à proximité de leurs résidences (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Édith Drouin

Sintra demande à la Ville de Rimouski de modifier le zonage d'un terrain dans le parc industriel pour y permettre l'installation d'une usine de béton bitumineux. La Ville n'est toutefois pas en mesure de confirmer si l'entreprise écarte définitivement la possibilité de s'installer sur le chemin de Lausanne.

Selon le maire Marc Parent, le terrain dans le parc industriel n'est pas celui qui appartient à Sintra actuellement.

L'entreprise a plutôt conclu une entente avec le propriétaire d'un terrain dans la zone I-1401, qui est entre autres traversée par la 2e rue Est et l'avenue du Havre.

L'autre site considéré par l'entreprise, dans sa carrière du chemin de Lausanne, rencontre une forte opposition des citoyens du secteur.

Le maire n'était toutefois pas en mesure de rassurer les résidents sur les intentions de Sintra lors du conseil municipal de lundi soir.

Je ne peux pas parler au nom de Sintra. La seule chose que je peux vous dire, c'est que Sintra a fait une demande à la Ville de Rimouski pour que la Ville apporte une modification au zonage actuel dans le parc industriel sur un terrain bien précis qui permettrait l'installation d'une usine de béton bitumineux.

MarcParent, maire de Rimouski

Le conseil municipal a donc entamé, lundi, les procédures pour effectuer le changement de zonage.

Avant de considérer ce nouveau terrain dans le parc industriel, Sintra a également fait des démarches auprès de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) et du ministère de l'Environnement afin d'obtenir les autorisations pour installer une usine de béton bitumineux sur le chemin de Lausanne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Environnement