•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jacques Gourde se range derrière Peter MacKay pour diriger les conservateurs

Jacques Gourde se trouve aux côtés de Peter MacKay lors de son discours.

Le député de Lévis—Lotbinière, Jacques Gourde, donne son appui à Peter MacKay dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada.

Photo : Radio-Canada

Le député conservateur Jacques Gourde annonce qu'il soutient Peter MacKay dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada.

Élu sans interruption depuis 2006, le député de Lévis—Lotbinière avance que Peter MacKay, originaire de la Nouvelle-Écosse, est le meilleur candidat pour permettre aux conservateurs de récupérer des circonscriptions au Québec et dans les Maritimes.

Peter MacKay, c'est un monument dans l'est du Canada pour la politique fédérale canadienne, lance Jacques Gourde. Son père a été un ministre très influent dans le cabinet de Brian Mulroney. M. MacKay était aussi un ministre très influent dans le cabinet de Stephen Harper.

L'ancien ministre des Affaires étrangères, de la Défense et de la Justice s'est dit honoré d'avoir maintenant l'appui de quatre députés conservateurs québécois.

On a besoin d'une bonne équipe avec beaucoup de talent. Avec les quatre hommes ici, je suis très chanceux d'avoir une équipe avec beaucoup de talent et d'énergie, a déclaré Peter MacKay.

Pro-choix

Sur la question de l'avortement, qui a miné la campagne d'Andrew Scheer au Québec lors des dernières élections, Peter MacKay n'hésite pas une seconde à se déclarer pro-choix.

J'accepte toutes les définitions de mariages et le choix des femmes. C'est important, c'est le droit.

S'il remporte la course à la direction, il entend s'opposer à Justin Trudeau principalement sur les enjeux économiques.

Soyons clairs, je suis à la droite de Justin Trudeau, particulièrement en matière de politique de financement, a-t-il déclaré en point de presse.

Les députés conservateurs Bernard Généreux, Pierre Paul-Hus, Luc Berthold et Jacques Gourde en compagnie du candidat à la direction du Parti conservateur du Canada, Peter MacKay.

Au Québec, Peter MacKay est maintenant appuyé par les députés conservateurs Bernard Généreux, Pierre Paul-Hus, Luc Berthold et Jacques Gourde.

Photo : Radio-Canada

Les blocages autochtones ont assez duré

Interrogé sur les blocages ferroviaires qui paralysent les trains depuis plus d'une semaine partout dans le pays, Peter MacKay estime que le temps est venu pour les policiers de faire respecter les lois.

C'est absolument nécessaire, essentiel de respecter le droit. Je suis l'ancien procureur général de la Nouvelle-Écosse et je n'ai jamais vu une situation comme ça.

Il affirme être à tous le moins satisfait que Justin Trudeau ait décidé d'annuler sa mission dans les Caraïbes pour l'obtention d'un siège au Conseil de sécurité de l'ONU.

Il est revenu ici pour, j'espère, répondre avec le leadership nécessaire pour adresser [sic] la crise, pas juste ici au Québec.

Cours de français

Dès le lancement de sa campagne, à la fin de janvier, Peter MacKay a essuyé des critiques sur la qualité de son français. Il promet de s'améliorer, puisqu'il juge essentiel qu'un premier ministre sache communiquer dans les deux langues officielles.

C'est évident que j'ai besoin d'améliorer mon français. [...] Je prends des cours de français ici au Québec et à Chicoutimi, c'est peut-être pourquoi j'ai un petit accent différent, a-t-il lancé en déclenchant l'hilarité dans la salle.

Peter MacKay est un vétéran de la politique canadienne. En 2003, il était le chef du Parti progressiste-conservateur au moment de la fusion avec l'Alliance canadienne qui a mené à la création du Parti conservateur du Canada. Il a terminé deuxième dans la course à la direction de la nouvelle entité politique qui a pris le pouvoir en 2006 sous la direction de Stephen Harper.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !