•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : le pôle d'échange ouest ne sera pas au Phare

Esquisse du réseau structurant de transport en commun de la Ville de Québec.

Le pôle d'échange ouest du futur réseau de tramway sera aménagé entre l'avenue Lavigerie et la route de l'Église dans le secteur Sainte-Foy, décrète la Ville de Québec.

Photo : Ville de Québec

Radio-Canada

Le pôle d'échange ouest du futur réseau de tramway sera aménagé entre l'avenue Lavigerie et la route de l'Église dans le secteur Sainte-Foy, décrète la Ville de Québec.

La Ville écarte donc le projet Le Phare du Groupe Dallaire comme lieu d'échange de son réseau.

« On veut être indépendant pour prendre nos propres décisions et faire nos plans », a lancé le maire.

Il n'est donc plus question pour la Ville de s'associer à un promoteur immobilier, comme Cominar ou iA groupe financier, a expliqué le maire de Québec Régis Labeaume, en marge du conseil municipal, lundi après-midi.

iA groupe financier souhaitait construire le pôle sur le terrain situé derrière le Canadian Tire de la route de l’Église.

« On est un petit peu surpris de ce que iA a sorti la semaine dernière. Les plans et tout ça... mais bon, ce n’est pas grave, explique Régis Labeaume. Alors, on veut rester indépendant de n’importe quel projet de n’importe quelle entreprise pour être sûr qu’on a les mains complètement libres. On verra par la suite si on veut négocier avec des organisations. »

Le maire a dit qu’il donnerait plus de détails « le plus rapidement possible » sur l’emplacement précis du pôle. La Ville devra acheter des terrains pour construire son projet. Le maire ne précise pas quels terrains sont envisagés, mais ajoute que la Ville devra exproprier.

Impact financier

Le projet de pôle d’échange de la Ville écarte aussi désormais l’idée d’un tunnel sous un développement immobilier commercial. La station de tramway sera en surface.

Quant à l’impact financier de ce changement de cap, le maire n’a pas voulu s’avancer.

« Ah! Les économies, c’est toujours compliqué. C’est comme les fusions. On pense toujours qu’il y a des économies, et finalement on s'aperçoit qu’il n'y en a pas. »

La Ville souhaite créer un aménagement axé sur le transport en commun en organisant un développement commercial et résidentiel près de du pôle d’échange.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !