•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau complexe aquatique : Matane veut 3 M$ de plus en subvention

Projet complexe aquatique Matane

Maquette du complexe aquatique de Matane préparé par la firme d'architectes ABCP de Québec.

Photo : Source : Firme d'architectes ABCP, Québec

La Ville de Matane entend convaincre les gouvernements de défrayer les deux tiers du coût de construction d'une nouvelle piscine, estimé à 17 millions de dollars. La subvention actuelle couvre moins de la moitié des travaux, mais un nouveau programme en vigueur depuis cet automne pourrait permettre aux contribuables matanais de diminuer leur part du montant.

Lorsque la Ville a déposé sa demande l'an dernier, il n'y avait qu'un seul programme qui permettait de financer en partie les coûts de construction d'une infrastructure sportive. Matane avait obtenu 7,5 millions de dollars, soit le maximum possible pour ce type de programme, a précisé le maire Jérôme Landry.

La piscine présentée sur un plan d'architecte.

Maquette de l'intérieur du futur complexe aquatique de Matane préparée par la firme d'architectes ABCP de Québec.

Photo : Courtoisie Ville de Matane

Mais depuis cet automne, un programme d'infrastructure fédéral-provincial permet d'obtenir une aide qui peut aller jusqu'à 66 % de la facture totale.

Les autorités municipales ont donc refait leurs devoirs et déposé une nouvelle demande à quelques jours des Fêtes.

Pour nous c'est un écart de 3 millions de dollars.

Jérôme Landry, maire de Matane
Maquette assombrie pour présenter les effets lumineux du projet de complexe aquatique.

Vue de nuit du projet de complexe aquatique, sur la maquette préparée par la firme d'architectes ABCP de Québec

Photo : Radio-Canada

Le maire se rendra à Rimouski la semaine prochaine pour sensibiliser la ministre responsable de la région Marie-Ève Proulx à l'urgence de la situation, puisque l'actuelle piscine, construite en 1967, a dépassé son espérance de vie depuis longtemps.

C'est d'ailleurs pour cette raison que la Ville n'a pas attendu la réponse de Québec et a lancé l'appel d'offres la semaine dernière.

Notre piscine perd 24 000 litres d'eau par jour, il faut donc ajouter constamment de l'eau ce qui fait en sorte que les coûts [de fonctionnement] sont très élevés actuellement

Jérôme Landry, maire de Matane
Dessin de deux bassins d'eau.

Le complexe comptera deux bassins dont un qui sera aménagé pour les tout-petits et qui sera accessible aux personnes à mobilité réduite. (dessins de la firme d'architectes ABCP de Québec)

Photo : Radio-Canada

Toute cette eau s'écoule dans la nature par les multiples fissures du bassin. Par contre, la Ville dit ne pas avoir remarqué de problèmes d'affaissement des sols autour de l'édifice.

Le maire n'a pas voulu dire ce qu'il adviendra du projet si jamais Québec refuse de majorer sa subvention.

Rendu là, on verra, se bute à répondre Jérôme Landry qui dit avoir confiance de pouvoir soutirer le maximum de ce nouveau programme.

La Ville souhaite que les travaux s'amorcent rapidement, dès cet été, afin que le nouveau complexe aquatique puisse être accessible l'hiver prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale