•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de manifestants à Toronto en solidarité avec la nation Wet'suwet'en

Des personnes défilent dans une rue avec des pancartes.

Des centaines de personnes ont défilé dans les rues de Toronto lundi en protestation contre le projet de gazoduc en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Ratel

Radio-Canada

Plus d'un millier de manifestants se sont rassemblés à Toronto en début d'après-midi lundi, pour exprimer leur soutien aux revendications de membres de la nation Wet'suwet'en en Colombie-Britannique.

Des centaines de personnes, y compris des enfants, défilent avec des pancartes.

Les manifestants appellent au respect de la souveraineté des Wet'suwet'en qui s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Ratel

Ils appellent au respect de la souveraineté des Wet'suwet'en qui s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink.

Des manifestants défilent dans une rue centrale de Toronto.

Environ 1500 manifestants marchent plusieurs kilomètres dans Toronto jusqu'à la station de métro Queen’s Park.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Après un premier rassemblement au parc Christie Pits, les manifestants se sont mis en marche vers la station de métro Queen’s Park, près de l'Assemblée législative de l'Ontario.

Marcia McVean, une mère et enseignante, s'est jointe au mouvement lundi. C’est important de se rassembler, de marcher pour la réconciliation, dit-elle. Nous devons changer le groupe de voix qui mènent ce pays et écouter davantage les traditions et les relations qui sont en connexion avec la terre.

Une famille pose pour la photo avec une pancarte.

La famille Newell Willson a tenu à participer à la marche en solidarité avec les Wet'suwet'en. Elle souligne aussi l’importance de préserver l’environnement.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Adam McLaren, membre de la réserve Chippewas de Nawash, est venu accompagné de son jeune fils. Selon lui, ce qui se passe en territoire Wet’suwet’en est un problème plus global des droits des Autochtones, et je suis ici pour défendre mes droits et ceux de mon fils.

C’est un territoire non cédé : ce n’est pas la terre du Canada, ajoute une autre manifestante, Rica Gudino. La Gendarmerie royale du Canada ne devrait avoir aucun droit là-bas. Ils ont été expulsés par les Wet’suwet’en, mais ils n’écoutent pas.

Une foule de gens dans un parc, avec des pancartes.

Des centaines de personnes sont rassemblées au parc Christie Pits en solidarité avec des membres de la nation Wet'suwet'en.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

D'autres manifestations ont aussi été organisées dans la province, notamment à Ottawa et sur le pont des Mille-Îles à la frontière américaine, dans l'Est de l'Ontario.

Avec des informations de Myriam Eddahia

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Autochtones