•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blocus ferroviaires : plus d’heures et de trajets pour les chauffeurs de Keolis

Logo Keolis en gros plan sur un autocar.

Un autocar de Keolis.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Le transporteur routier Keolis continue d’ajouter des trajets afin de répondre à la demande causée par les blocus ferroviaires à travers le pays. Lundi, 15 autocars de plus ont été mis en service et d'autres encore pourraient s'ajouter pour répondre à la demande.

On a eu une très très grosse fin de semaine, explique Jean-Philippe Desjardins, directeur des opérations chez Keolis Canada.

Dimanche, onze trajets ont été ajoutés par l’entreprise pour assurer la liaison entre Québec et Montréal. Vendredi et samedi, plus de 30 départs supplémentaires ont été planifiés dans l’ensemble du Québec.

Il y a de la place sous tous nos départs. Par contre, nos autobus sont très occupés avec des taux d’occupation de 95 %.

Jean-Philippe Desjardins, directeur des opérations chez Keolis Canada

On a notre main-d’œuvre pour faire face à cette demande-là. On est chanceux, nos chauffeurs collaborent, on a beaucoup d’heures supplémentaires, note le directeur.

Jean-Philippe Desjardins ajoute que l'entreprise sera en mesure de répondre à la demande plus forte même si les blocus ferroviaires perdurent. Au besoin, Keolis Canada indique qu'elle peut compter sur des entreprises partenaires pour s'assurer d'avoir suffisamment de chauffeurs.

On a été pris un peu au dépourvu, mais c’est une situation à laquelle on est habitué de faire face, précise Jean-Philippe Desjardins.

Le premier ministre Justin Trudeau, qui devait se rendre à la Barbade lundi, a finalement annulé sa mission dans les Caraïbes pour tenter de trouver des solutions aux barrages ferroviaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Transports