•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chine récupère des anticorps chez ceux qui se sont rétablis du COVID-19

Une éprouvette contenant du sang séparé en trois couches distinctes.

Les composants du sang peuvent être séparés à l'aide d'une centrifugeuse. Le plasma est la partie jaunâtre et constitue un peu plus de la moitié du sang.

Photo : iStock

Agence France-Presse

Les autorités de santé chinoises ont demandé lundi aux personnes qui ont vaincu le nouveau coronavirus de donner de leur sang afin d'en extraire le plasma pour soigner les malades qui sont encore dans un état grave.

Les laboratoires pharmaceutiques sont engagés dans une course contre la montre pour élaborer un traitement et un vaccin contre le COVID-19.

Le plasma des anciens patients qui avaient été infectés par le coronavirus contient des anticorps qui pourraient permettre de diminuer la charge virale chez les malades gravement atteints, a indiqué lors d'un point de presse un responsable de la Commission nationale de santé.

Je voudrais demander à ceux qui ont guéri de donner leur plasma. Ce faisant ils redonneraient espoir aux malades encore gravement atteints.

Guo Yanhong, de la Commission nationale de santé

Onze patients hospitalisés à Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, ont reçu des transfusions de plasma la semaine dernière, a précisé Sun Yanrong, du Centre biologique du ministère des Sciences et Technologies.

L'un d'entre eux est déjà rentré chez lui, un autre a été capable de se lever et de marcher et les autres sont en voie de guérison, a-t-elle ajouté.

À propos du nouveau coronavirus

Le mot « coronavirus » renvoie à un type de virus. Celui qui est apparu en décembre dernier dans la ville chinoise de Wuhan a été nommé « SARS-CoV-2 » (pour Severe Acute Respiratory Syndrome coronavirus 2, soit coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2). Auparavant, on l'avait appelé provisoirement «  2019-nCoV  » (pour 2019 novel coronavirus). Il est responsable de la maladie « COVID-19 » (pour Coronavirus disease 2019, soit maladie du coronavirus 2019).

Cet appel intervient au lendemain de l'annonce par un laboratoire d'État de résultats positifs lors d'essais cliniques effectués dans un hôpital de Wuhan.

Le China National Biotec Group a assuré dans une publication sur le réseau WeChat que des malades qui avaient reçu des transfusions de plasma avaient vu leur état s'améliorer dans les 24 heures.

Des essais cliniques ont montré les transfusions de plasma [de malades guéris] sont sans danger et efficaces.

Sun Yanrong, du Centre biologique du ministère des Sciences et Technologies

Les donneurs seront testés pour vérifier qu'ils ne peuvent transmettre le virus, a précisé Wang Guiqiang, chef de service au Peking University First Hospital.

Seul le plasma sera prélevé, a-t-il ajouté. Les autres composants du sang, notamment les globules rouges et les plaquettes, seront restitués aux donneurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !