•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Abitibi-Témiscamingue aux Rendez-vous québécois du cinéma

Une salle de cinéma avec un écran blanc en arrière plan.

Une salle de cinéma avec un écran.

Photo : Istock

Tanya Neveu

Brothers for life-mémoires d'une saison, de Martin Guérin et Chiens loups de Dominic Leclerc seront présentés aux cinéphiles lors de l’événement Les  Rendez-vous québécois du cinéma (RVQC) du 26 févier au 7 mars.

Chiens loups, mettant en vedette Alexandre Castonguay et des élèves de l'école Notre-Dame-de-Protection de Rouyn-Noranda, sera projeté le 28 février dans le cadre de RVQC.

Le réalisateur Dominic Leclerc est plus que satisfait de cette nouvelle vitrine pour une production qui avait su émouvoir le public lors de sa présentation au Festival international de cinéma en Abitibi-Témiscamingue.

Ce qui est chouette, c’est qu'il s'agit de la porte d’entrée pour Montréal. C’est le bassin le plus important pour un film au Québec. C’est dans une belle salle, c’est la cinémathèque québécoise qui va diffuser le film. C’est toujours des bouteilles à la mer, ça dépend qui est dans la salle, probablement des journalistes. Ça ajoute à l’aura du film et d’autres possibilités ultérieures, a commenté Dominic Leclerc.

Le film Chiens Loups est aussi en lice pour le prix Pierre et Yolande Perrault qui récompense le meilleur premier ou deuxième long métrage documentaire.

Quant à Martin Guérin, qui a porté à l'écran la saison de rêve des Huskies de Rouyn-Noranda, c'était devant une salle comble que la projection s'était déroulée en octobre 2019. Son film sera diffusé aux RVQC le samedi 29 février.

Je suis à la fois heureux et étonné de la sélection du film au RVQC compte-tenu de son contenu très local et des conditions minimalistes de production, a commenté Martin Guérin à brûle-pourpoint.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Cinéma