•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Environ 200 manifestants ont bloqué le pont transfrontalier Rainbow à Niagara Falls

Une manifestante avec une pancarte sur laquelle est inscrit « la réconciliation est morte ».

Environ 200 manifestants ont occupé une intersection importante de Niagara Falls avant de bloquer le pont transfrontalier Rainbow en direction des États-Unis.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Radio-Canada

Environ 200 manifestants ont occupé une intersection importante de Niagara Falls avant de bloquer le pont transfrontalier Rainbow en direction des Etats-Unis pendant près de deux heures cet après-midi.

Des groupes autochtones ont organisé cette manifestation pacifique en solidarité avec des membres de la nation Wet'suwet'en qui s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink en Colombie-Britannique.

Protéger les populations vulnérables

Kyle Hoskin, un manifestant non autochtone, estime qu’il est important de joindre le geste à la parole pour soutenir les peuples autochtones en venant les soutenir physiquement lors d’événements comme celui-ci. Nous devrions tous le faire.

Un homme en entrevue à l'extérieur.

Kyle Hoskin est un manifestant non-autochtone venu soutenir la cause de certains membres de la communauté Wet'suwet'en.

Photo : Radio-Canada

Nous devons nous engager et représenter ces communautés [les plus vulnérables], défendre quiconque a été discriminé par la société.

Kyle Hoskin, manifestant
Des hommes avec un système de sonorisation au milieu d'une foule tenant des pancartes.

Les manifestants ont bloqué le pont transfrontalier Rainbow en direction des États-Unis pendant près de deux heures.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Dans un communiqué, les manifestants ont dit estimé que les arrestations et une invasion de la nation Wet'suwet'en ont porté à l'attention du public les faux engagements du Canada envers la réconciliation.

Quelques centaines de manifestants en extérieur.

Des groupes autochtones ont organisé une manifestation pacifique à Niagara Falls en solidarité avec des membres de la nation Wet'suwet'en qui s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Les trains de passagers de VIA Rail demeurent à l'arrêt partout au pays jusqu'à nouvel ordre, à l'exception de deux liaisons : Sudbury-White River et Churchill-Le Pas.

En date du 15 février, 409 trains ont été annulés en raison des blocus et le nombre total de passagers affectés est de plus de 83 000, selon Marie-Anna Murat, porte-parole de la compagnie ferroviaire.

Nous avons hâte de pouvoir reprendre nos opérations et nous encourageons toutes les parties impliquées à poursuivre leurs efforts en vue d’une résolution pacifique, ajoute-t-elle dans un courriel à Radio-Canada.

Le Canadien National dit avoir dû annuler environ 400 trains de marchandises depuis le début du blocus près de Belleville en Ontario.

Avec les informations de Colin Côté-Paulette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Autochtones