•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des motoneigistes dérangeants au Valinouët

Des bénévoles du Club de motoneige caribou-conscrits font de la sensibilisation auprès des motoneigistes.

Photo : Radio-Canada

Flavie Villeneuve

Le Valinouët a perdu sa tranquillité, selon des résidents du secteur qui dénoncent le manque de civisme de quelques motoneigistes. Certains ont même vendu leur résidence, exaspérés par le bruit des systèmes d'échappement modifiés.

Le Club de motoneige caribou-conscrits reconnaît le problème et veut faire de la prévention pour que la situation cesse. Des patrouilleurs-bénévoles sont présents dans les sentiers pour faire régulièrement des vérifications. Ils donnent 48 heures aux usagers qui sont en infraction pour se mettre en règle.

Dimanche, en l'espace d'une heure et demie, l'équipe de patrouilleurs a donné des avis d’infraction à 10 % des personnes qui ont été contrôlées. Des plaques d’immatriculation absentes, l’oubli de rétroviseur ou encore la modification de l’échappement ont été constatés par les bénévoles.

L'impact sonore sur les villégiateurs, ça nous fait perdre les droits de passage, ça nous fait perdre de la crédibilité aussi. La motoneige est détestée à cause de cela, explique Julien Tremblay, chef patrouilleur du club Caribou-conscrits.

La modification du silencieux est une pratique interdite. Elle peut d’ailleurs coûter cher aux usagers qui enfreignent ce règlement. Les amendes imposées peuvent varier entre 275 $ et 1100 $.

Les patrouilleurs sont des passionnés de motoneige et le manque de civisme de certains les agace de plus en plus.

Moi, j'appelle ça le Far West, le Valinouët.

Julien Tremblay, chef patrouilleur

Le patrouilleur et résident du secteur Éric Laforest est aussi irrité par la nuisance sonore.

Le samedi matin, j'entends des motoneiges partir, ça ne me dérange pas, le bruit est doux, mais s’il y en a un qui passe avec un silencieux modifié, je l'entends une à deux minutes. Je l'entends partout dans le ciel, comme un bruit sourd.

La majorité des motoneiges sont conformes aux règlements et la plupart des conducteurs sont heureux de la présence de la patrouille, pour leur sécurité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Motoneige