•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La glace au cœur d’une exposition extérieure d’art public

Une installation artistique en extérieur.

Le collectif Studio Nude Beach, formé d'Allison Roberts, Benjamin Hermann, Hannah Smith et Eric Robillard, propose l'installation Tetra aux Ice Follies 2020.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Gregoire

Mathieu Grégoire

Un collectif d’artistes visuels de la région de North Bay propose une exposition en plein air sur la glace du lac Nipissing. Le festival Ice Follies aborde cette année le thème de la transformation de l’eau en glace et de ses effets sur nous.

L’événement qui a lieu aux abords de la plage Marathon de North Bay est l'occasion d'atteindre un nouveau public, croit le commissaire adjoint de l’exposition Alexander Rondeau.

Je pense que l’art public aide certainement à inviter du monde qui n’est peut-être pas intéressé d’aller visiter de l’art dans des institutions publiques comme des galeries ou des musées.

Alexander Rondeau, commissaire adjoint d’Ice Follies 2020
Un couple en entrevue à l'extérieur.

Josée Lebel et Sean Clifford ont été emballés par leur première visite aux Ice Follies.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Pour Josée Lebel et Sean Clifford, qui sont nouvellement installés à North Bay, l’exposition en plein air était l'occasion de faire une première découverte de la communauté. Le couple est emballé par sa première visite aux Ice Follies et sa rencontre avec les artistes de la Première Nation de Nipissing.

Pour moi, c’est vraiment l’ouverture à la communauté. Je me sens très bienvenue dans la communauté. En plus, ils nous ont parlé des événements qui vont se passer [au studio d’arts Aanmitaagzi].

Josée Lebel, nouvelle résidente de North Bay

Ouverture sur la culture autochtone

L’exposition est constituée de 5 installations dont la plupart sont conçues pour être surtout admirées dans la pénombre alors que des jeux de lumière leur donnent vie.

Une installation artistique dans la neige.

Le public est invité à observer les effets de la lumière à l'intérieur de l'installation Tetra.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Gregoire

M. Rondeau explique par exemple que l’installation Pressure Cracks, de Near North Mobile Media Lab, permet de réfléchir aux mouvements imprévisibles de la glace sur les cours d’eau.

Une installation artistique dans la neige.

L'installation Pressure Cracks présentée aux Ice Follies 2020.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Gregoire

Les concepteurs de l’œuvre y voient une métaphore pour souligner que certaines structures sociales, politiques ou écologiques qui nous soutiennent ne sont peut-être pas aussi stables qu’on le croit, précise M. Rondeau.

La compagnie autochtone d’art Aanmitaagzi présente son installation Where does art begin?, qui se veut un projet artistique en développement sur quelques années. Deux installations sont offertes : un gîte et une arche de capteurs de rêves.

Un gîte dans la neige.

Le collectif artistique Aanmitaagzi offre une expérience immersive dans son gîte fabriqué en mélèze.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Gregoire

Sid Bobb, co-directeur artistique du projet d’installation et de performances Where does art begin?, indique que l’œuvre explore les connaissances autochtones, les approches médicinales, les contes et les récits d’origines ainsi que leurs interrelation.

Cette structure traditionnelle, le gîte, est un espace de vie et un lieu pour la guérison. Nous avons récolté du mélèze et nous avons encouragé nos artistes à créer à partir des matériaux naturels bruts.

Sid Bobb, co-directeur artistique d’Aanmitaagzi
Des gens se prennent en photo sous une installation artistique en extérieur.

Des visiteurs se prennent en photo sous l'une des installations du collectif artistique Aanmitaagzi.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Gregoire

Le collectif autochtone Aanmitaagzi s’est joint en 2012 aux Ice Follies à titre de partenaire-organisateur. Le festival est un bel exemple de collaboration et d’approche novatrice, selon M. Bobb.

Les liens sont forts chaque année et les compagnies collaborent très bien. Je crois que notre pays peut apprendre beaucoup de cet exemple.

Sid Bobb, co-directeur artistique d’Aanmitaagzi

Les artistes du collectif artistique Aanmitaagzi présenteront une performance dans le cadre du festival le 22 février à 19 h. Les Ice Follies se poursuivent jusqu’au 29 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Arts visuels