•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans les coulisses avec les danseuses de la troupe Petits Soleils

Sept filles assisent sur une table.

Les sept membres de la troupe Petits Soleils pour le carnaval de 2020.

Photo : Lianne Anctil-Bergeron

Radio-Canada

Lors du deuxième jour du carnaval de Saint-Isidore, dans le nord de l'Alberta, les enfants de la troupe Petits Soleils, l'aile jeunesse de la troupe Plein Soleil, ont charmé les coeurs. Nous les avons suivis avant et après leur passage sur scène.

Il est 10 h 00. Alors que la salle principale du centre culturel de Saint-Isidore se remplit doucement, les jeunes artistes arrivent au compte-gouttes pour se préparer dans la bibliothèque.

Maëlle, Alizée, Charlie, Amia, Cloé, Amélie et Maya, sept jeunes francophones, enfilent leur costume de scène et se font les dernières retouches maquillage avant de prendre une photo de groupe et répéter une dernière fois la chorégraphie.

Je suis contente parce que je fais le spectacle, explique Charlie, 8 ans. Avec sa soeur Maëlle, elle va danser devant une centaine de personnes, accompagnée aussi de sa mère. Lianne Anctil-Bergeron, est la chorégraphe cette année.

Je danse depuis que je suis toute petite et je passe l'amour de la danse à mes enfants, explique-t-elle.

Lianne Anctil-Bergeron dans le centre culturel de Saint-Isidore.

Lianne Anctil-Bergeron a coordonné les jeunes de la troupe Petits Soleils avec Rachelle Bergeron.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

La veille, la troupe a donné une première représentation. Elles pratiquent une danse traditionnelle, appelée la gigue, et remonter sur scène ce samedi matin n'effraie personne.

Elles sont plutôt excitées, pense Lianne. Elles font cela depuis plusieurs années, elles s'amusent beaucoup.

De génération en génération

Annick Déchène serait presque nostalgique de voir ces jeunes filles participer au carnaval. Elle faisait partie de la troupe Plein Soleil par le passé. Depuis cinq ans, c’est plutôt sa fille Charlie qui prend la relève.

Charlie danse depuis qu'elle a deux ans et demi, raconte Annick. Elle est toujours très excitée de venir danser. C'est le fun de voir qu'elle aime les mêmes choses que moi.

Annick Déchène, dans la bibliothèque du centre culturel de Saint-Isidore.

Annick Déchène a fait partie de la troupe Plein Soleil pendant plusieurs années.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Depuis une semaine, il n’y a pas un jour où sa fille ne pense pas au carnaval. Elle pratique même ses pas dans sa tête quand on est dans l'auto.

À 10 h 30, c'est l’heure d’aller sous le feu des projecteurs. Les Petits Soleils auront cinq minutes pour montrer deux chorégraphies qu’elles ont apprises.

Des danseuses sur scène saluent le public.

Les sept jeunes danseuses et leur accompagnatrice saluent le public.

Photo : Radio-Canada

La salle est comble. Les spectateurs des premiers rangs sortent leur téléphone pour immortaliser le moment. Paulette Monfette vient au carnaval de Saint-Isidore depuis 38 ans et, cette année encore, elle a été charmée.

Habituellement, on voit des petits garçons, mais cette année il y avait juste des filles, note-t-elle. Je les trouve merveilleuses, j’aime voir ces jeunes qui ont la musique dans les pieds.

Retour en coulisses

La chorégraphe-danseuse-maman Lianne sort de scène ravie. Je suis toujours fière d'elles, elles sont pas mal exceptionnelles, avoue-t-elle en rentrant dans la bibliothèque, qui sert de coulisses pour l’occasion. Ses filles, elles, sont plus critiques. Je suis tannée de faire cette danse, s’amuse Maëlle.

En quelques minutes, les sept danseuses ont remis leurs vêtements chauds pour aller jouer dans la neige. La prochaine représentation des jeunes de la troupe Plein Soleil sera lors de la semaine de la francophonie, en mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Arts de la scène