•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Banksy réalisé pour la Saint-Valentin vandalisé

Le dessin d'une petite fille en noir est barbouillé de rose.

La petite fille qui lance des fleurs rouges, une nouvelle œuvre de Banksy, a été vandalisée samedi.

Photo : The Associated Press / Ben Birchall

Agence France-Presse

La nouvelle œuvre de Banksy révélée à l’occasion de la Saint-Valentin à Bristol, dans le sud-ouest de l’Angleterre, a été retrouvée vandalisée samedi.

L’insaisissable artiste avait publié vendredi sur son compte Instagram deux photos de sa nouvelle œuvre : une petite fille tenant un lance-pierre, dont le projectile, lancé dans les airs, n’est pas une roche, mais un bouquet de fleurs rouges en relief.

Il avait ainsi mis fin aux spéculations des habitants de Bristol, sa ville d'origine, qui se demandaient si oui ou non l’artiste était à l'origine de cette nouvelle création apparue jeudi dans leurs rues.

Des personnes se prennent en photo devant l'œuvre, recouverte de peinture rose.

La nouvelle œuvre de Banksy pour la Saint-Valentin a été couverte en partie de peinture rose.

Photo : The Associated Press / Ben Birchall

Malheureusement depuis, l’œuvre a été vandalisée : plusieurs photos circulant sur les réseaux sociaux la montrent recouverte d’un tag rose en forme de cœur et de l’inscription « BBC Wankers » (Les branleurs de la BBC).

Début décembre déjà, un passant avait vandalisé une peinture murale de Banksy à Birmingham, dans le centre de l’Angleterre, ajoutant un nez rouge à chacun des deux rennes qui semblaient tirer un véritable banc où dormait quelqu’un. L’œuvre, censée mettre en évidence la question des sans-abri au Royaume-Uni, a depuis été mise sous verre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Arts visuels

Arts