•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 3 hôtels Villegia ont été vendus

Une photo de l'hôtel vu de l'extérieur.

L'Hôtel Chéribourg à Orford fait partie de la transaction.

Photo :  courtoisie / Facebook/Hôtels Villegia

Radio-Canada

Les trois établissements du groupe Hôtels Villegia, situés à Orford et Victoriaville, ont été vendus à un investisseur d'origine chinoise qui possède déjà des hôtels au Québec.

Par courriel, les deux propriétaires confirment s'être départis du Manoir des Sables, de l’Hôtel Chéribourg et de l’Hôtel Le Victorin. La transaction a été conclue jeudi dernier avec le nouvel investisseur.

Ils conservent toutefois l’agence de voyage Voyages Villegia, spécialisée dans les voyages corporatifs à l’étranger et Développement Villegia, sa filiale de développement immobilier.

« Nous avons conclu une transaction pour vendre les trois hôtels au groupe de M. Zhao qui avec cette acquisition comptera sept hôtels », ont indiqué Lucie Gingras et Georges Marois dans une note adressée aux employés.

Une centaine d'emplois préservés

Le conseiller syndical pour la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) et responsable du dossier de la convention pour l’hôtel Chéribourg, Sylvain Lizotte, n’est pas surpris de cette transaction. Il déplore cependant la façon dont les employés ont appris la nouvelle.

La direction actuelle ne nous en avait pas fait part nécessairement, c’était des rumeurs qui couraient, explique-t-il. Pour l’instant la nouvelle direction n’a pas approché non plus le syndicat pour nous rencontrer et pour voir la façon dont ils envisageaient l’avenir par rapport à l’hôtel.

Sylvain Lizotte ne craint toutefois pas de pertes d’emplois associés au changement de direction.

On se sent protégés [parce que] le Code du travail va faire en sorte que la convention collective et l’accréditation vont demeurer. Même si le propriétaire avait des velléités de sous-traitance, il y a aussi une clause dans la convention collective qui protège nos emplois par rapport à ça. [On veut]plus voir le style de gestion et les relations avec ce nouvel acquéreur-là, souligne-t-il.

Le syndicat espère rencontrer les nouveaux dirigeants le plus rapidement possible. [On veut savoir] quel avenir ils réservent à l’hôtel et ce qu’il souhaite faire avec, affirme-t-il.

Transaction importante pour le milieu touristique

Pour Tourisme Cantons-de-l'Est, le fait que les nouveaux acquéreurs possèdent d'autres établissements est rassurant, puisque cela indique qu'ils ont de l'expérience en hôtellerie. L'accueil réservé aux touristes est capital pour assurer l'essor de la destination des Cantons-de-l'Est, c'est d'ailleurs pourquoi Francine Patenaude, s'intéresse à cette importante transaction dans la région.

C'est important de les rencontrer pour qu'ils saisissent l'esprit et l'âme de la destination des Cantons-de-l'Est, souligne Francine Patenaude, la directrice générale de Tourisme Cantons-de-l'Est.

Tourisme Cantons-de-l'Est espèrent également en savoir plus sur les projets et la vision que réservent les nouveaux propriétaires à ces établissements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Tourisme