•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le « Superfan » des Raptors honoré par le Temple de la renommée du basketball

Le Superfan des Raptors de Toronto, Nav Bhatia, regarde la caméra avec les pouces levés.

Le « Superfan» des Raptors de Toronto, Nav Bhatia, a assisté à presque tous les matchs à domicile et à de nombreux matchs à l'extérieur depuis leurs débuts.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Le « Superfan » des Raptors, Nav Bhatia, a été honoré par le Temple de la renommée du basketball aux États-Unis avant les célébrations entourant le match des étoiles de la NBA.

M. Bhatia, un homme d'affaires et philanthrope de la région de Toronto qui a immigré au Canada depuis l'Inde en 1984, a assisté à presque tous les matchs à domicile ainsi qu’à de nombreux matchs à l’extérieur au cours des 25 ans d’existence de l'équipe.

Vendredi, il est devenu l'un des premiers lauréats d'une nouvelle galerie « Superfan », avec la défunte actrice et réalisatrice Penny Marshall.

Vous êtes un superfan, a déclaré vendredi à M. Bhatia le président du Temple de la renommée, Jerry Colangelo.

Je veux vous remercier d'être qui vous êtes et merci de faire partie du Temple de la renommée. Et je tiens à vous féliciter pour tout cela.

Jerry Colangelo, président du Temple de la renommée du basketball

Nav Bhatia a déclaré que cet honneur dépassait ses rêves les plus fous.

Je suis toujours sous le choc et c'est pourquoi j'accepte cela au nom non seulement des fans de Toronto, des fans des Raptors, mais tous les fans, les fans de basketball et les fans de la NBA du monde entier. Je tiens à vous remercier, a-t-il répondu.

Moi ici, en présence de si grands talents de basketball dans le monde, c'est tellement irréel...

Nav Bhatia, « Superfan » des Raptors de Toronto
Un homme vu de dos qui regarde des joueurs de basketball.

Le « Superfan » Nav Bhatia surveille de près l'échauffement des Raptors avant le dernier match de la saison au Minnesota.

Photo : Nav Bhatia/Instagram

Né à Delhi, Nav Bhatia a assisté à son premier match des Raptors en novembre 1995, au début de la première saison de l'équipe en championnat. À l'époque, il était directeur général chez les concessionnaires automobiles se décrivant lui-même de gars ennuyeux.

Il est devenu accro instantanément. C'est le meilleur match sur cette terre. Deux heures et demie. Vous êtes dans une zone différente. Vous ne vous souvenez même pas de votre femme ou de quelqu'un d'autre, [ou] de tout le stress, a-t-il déclaré à CBC News cette année.

C'est la foule la plus diversifiée de la NBA, a par ailleurs ajouté Nav Bhatia à propos des partisans des Raptors.

C'était mon coup de foudre.

Nav Bhatia, « Superfan » des Raptors de Toronto

L'an dernier, M. Bhatia a parlé de ses premières années au Canada à CBC.

Ingénieur en mécanique de formation, il a dit qu'il avait du mal à trouver du travail dans son domaine, optant pour des petits boulots jusqu'à ce qu'il trouve du travail comme vendeur de voitures.

Des gens m'ont déjà appelé Paki, porte-serviettes ... mais je ne m'en faisais pas, a-t-il confié.

Au fil des années, il est devenu propriétaire de plusieurs concessions. Pendant tout ce temps, sa passion pour les matchs a grandi et Nav Bhatia s'est imposé comme un visage familier parmi les supporteurs de basketball de Toronto.

En 1998, son statut de « Superfan » est entériné quand l'ancien directeur général des Raptors Isiah Thomas l'a appelé sur le terrain pour lui conférer le titre officiel.

Depuis, M. Bhatia a été un philanthrope actif, aidant les jeunes partisans à assister à des matchs pour partager son amour du basketball et diffuser un message d'inclusivité.

Les Raptors l’ont d'ailleurs remercié, notamment lorsqu'il est devenu le premier supporteur de l'histoire de la NBA à recevoir une bague de championnat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Basketball