•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lethbridge, pionnière des enterrements verts

Un terrain vague enneigé.

La Ville de Lethbridge offre maintenant des choix d'enterrements écologique dans son cimetière de Rocky View Memorial.

Photo : Radio-Canada / Hélène Pike

Radio-Canada

Laisser la plus petite empreinte écologique possible, même dans l’au-delà : c’est un choix que la Ville de Lethbridge offre à ses citoyens depuis décembre. C’est la première administration publique à se lancer dans les enterrements verts en Alberta.

Il aura fallu dix ans de travail à Lethbridge pour faire aboutir le projet : un cimetière avec une aire écologique de 1400 lots, juste au nord de la ville. C’est un espace réservé aux défunts qui ont voulu se faire inhumer de façon naturelle.

« C’est pour ceux qui veulent laisser une plus petite empreinte écologique et ne plus faire qu’un avec la nature, plutôt que se faire incinérer, par exemple, ce qui est très énergivore », explique le gestionnaire des services de cimetière de Lethbridge, Hiroshi Okubo.

Le corps n’est pas embaumé, mais simplement lavé puis habillé de vêtements en fibres naturelles, pour faciliter la décomposition. Les défunts peuvent être enterrés enfouis directement dans la terre ou dans un cercueil fait de pin ou de rotin, qui n’a ni clous, ni ornements, ni colle.

Ces enterrements verts ont gagné en popularité dans les cimetières privés de l'Alberta dans les derniers mois. La Ville de Lethbridge est cependant la première administration publique à offrir cette option.

Elle a choisi une aire d’environ 8000 mètres carrés, dans le cimetière de Rocky View Memorial, qu’elle a appelé Grasslands Green Burial Grounds. Il n’y aura pas de pierre tombale individuelle, mais un seul monument où le nom de chaque défunt pourra être inscrit.

Le terrain ne sera pas tondu ni arrosé. Les visiteurs pourront y accéder à pied, mais pas en voiture. « Ce ne sera pas pour tout le monde », convient Hiroshi Okubo, « mais le concept c’est que ça va être un peu comme dans l’ancien temps, le temps des cowboys, quand les gens mouraient et qu’ils étaient simplement enterrés sur leur ferme ».

La Ville de Calgary a l’intention de bientôt suivre l’exemple de Lethbridge. Elle incorporera des options d’enterrement vert dans le nouveau cimetière qui sera construit près du parc Ralph Klein dans le sud-est de la ville.

D'après les informations de Nassima Way et Joel Dryden

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Pollution