•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mort d'un parapentiste à Mont-Saint-Pierre en 2018 était accidentelle

Un parapentiste survole des montagnes en Gaspésie.

Festival du vol libre de Mont-Saint-Pierre (archives)

Photo : Paragliding Accuracy World Cup/Mont-Saint-Pierre

Radio-Canada

À la suite de son enquête, le coroner conclut que la mort du parapentiste Aziz Mahdvari, survenue en juillet 2018 lors du Festival de vol libre de Mont-Saint-Pierre, était accidentelle.

L'homme est mort par noyade après un atterrissage raté. Le parapentiste avait décidé de s'élancer du mont Saint-Pierre, malgré des conditions difficiles ce jour-là.

Le coroner note que le Mont-Saint-Pierre est lieu propice pour le vol libre, que l'équipement du pilote était en règle et que les procédures encadrant la pratique de cette activité ont été respectées le jour de l'accident.

Quelques recommandations ont tout de même été émises à la Municipalité de Mont-Saint-Pierre.

Le coroner suggère entre autres d'avoir un responsable en tout temps sur le site de décollage pendant le Festival de vol libre, d'installer des affiches au bas et au sommet de la montagne pour rappeler les procédures applicables, et de mettre en place un système de mentorat entre les pilotes aguerris et ceux qui sont moins expérimentés.

Parmi les recommandations aux pilotes, le coroner suggère de revoir les communications entre eux et d'avoir avec eux un couteau pour couper la ceinture de leur équipement pour s'en défaire, si nécessaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Accidents et catastrophes