•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déraillement de train près de Guernsey : « Aucune défaillance mécanique », dit le BST

De la fumée s'échappe de wagons en feu.

Personne n’a été blessé ou tué dans le déraillement du train du CP près de Guernsey, en Saskatchewan. Des résidents ont toutefois dû être évacués pendant plus de 24 heures.

Photo : Radio-Canada / Omayra Issa

Radio-Canada

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada affirme n’avoir trouvé aucun défaut mécanique pouvant expliquer le déraillement d’un train du Canadien Pacifique (CP) près de Guernsey, au début du mois.

Le BST a publié un rapport préliminaire sur l’accident du 6 février. Selon le document, « aucune défaillance mécanique » n’a été constatée qui aurait pu « être considérée comme un facteur causal ».

« Un examen des données téléchargées du consignateur d’événements de la locomotive a permis de déterminer que le train avait été exploité conformément aux exigences de la réglementation et de la compagnie », dit-on dans le rapport préliminaire.

Le BST indique par ailleurs que, sur les 32 wagons-citernes qui ont déraillé, 19 ont été la cause de l’incendie qui a forcé la fermeture d'une autoroute à proximité et l’évacuation d’environ 85 personnes.

Le déraillement d'un train transportant du pétrole brut à Guernsey est le deuxième en moins de deux mois en Saskatchewan. Le même genre d'incident s'est produit le 9 décembre 2019, à moins de 3 kilomètres de distance.

    Vos commentaires

    Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

    Saskatchewan

    Accidents et catastrophes