•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Il y a 60 ans ouvrait la Galerie nationale du Canada

    La Galerie nationale du Canada a été inaugurée en février 1960 sur la rue Elgin, à Ottawa.

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Le 17 février 1960, le premier ministre du Canada John Diefenbaker inaugure la Galerie nationale du Canada, rue Elgin à Ottawa. Cet établissement, connu aujourd'hui comme le Musée des beaux-arts du Canada, donnera un nouveau souffle à l’art canadien.

    Comme le montrent nos images d’archives, l’ouverture de la Galerie nationale du Canada est un événement couru à Ottawa en cet hiver 1960. Plus de 2000 invités en tenue de gala participent à la cérémonie d’inauguration. Ils peuvent du même coup visiter les nouvelles salles d’exposition, qui mettent en valeur des tableaux, dessins, sculptures et photographies d’artistes canadiens, mais aussi de grands maîtres européens.

    En se dotant d’un tel établissement, la Galerie nationale du Canada souhaite élargir sa mission, prendre racine et, surtout, s’ouvrir à tous les Canadiens. L’immeuble Lorne permet de rassembler les œuvres acquises depuis la fin du 19e siècle, soit au moment de la création de l’Académie royale des arts du Canada.

    Sextant, 11 novembre 1964

    La galerie nationale n'est-elle qu'un magnifique hangar où s'entassent et dorment des sculptures dont l'originalité n'en aura assuré qu'une gloire éphémère?

    Le journaliste Gaston Dubé

    Quatre ans après l'inauguration, l’émission Sextant s'intéresse à la mission de la Galerie nationale du Canada.

    Le lieu semble encore peu connu des Canadiens, l’animateur Baudoin Allard allant même jusqu’à le décrire comme « un édifice attrayant où des trésors d'Ali Baba sont bien cachés et restent inconnus du public ». Si la Galerie nationale du Canada dispose à présent d’un lieu physique pour exposer l'art canadien, son rôle d’éducation et de diffusion demeure à parfaire.

    Le directeur du service d’éducation de la Galerie nationale du Canada, James Borcoman, se dit convaincu que l’établissement peut devenir un espace « pour élargir l'esprit, l'âme et approfondir l'expérience de la vie ». Il devra au préalable mieux faire connaître l’institution et ses services au grand public et même, au monde des arts, en plus de faire une place aux artistes contemporains moins établis.

    Telles sont les attentes exprimées dans ce reportage du journaliste Gaston Dubé daté du 11 novembre 1964.

    Bâtiment de la Galerie nationale du Canada, près d'un trottoir passant avec arbres feuillus.

    L'immeuble de la Galerie nationale du Canada à l'été 1973.

    Photo : Radio-Canada

    Vingt ans plus tard, la Galerie nationale du Canada prend le nom de Musée des beaux-arts du Canada, puis déménagera dans un lieu plus propice à abriter des expositions pour sa collection, qui s'agrandit.

    Le Musée des beaux-arts du Canada ouvre officiellement ses portes le 21 mai 1988 à l’intersection de la promenade Sussex et de la rue St Patrick. Le nouvel édifice, conçu et réalisé par l'architecte Moshe Safdie, donnera toute la prestance et la visibilité recherchée pour cette institution canadienne.

    Encore plus de nos archives

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Arts