•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : une entreprise sherbrookoise touchée par le ralentissement de la production

Bâtons de hockey

Powertek fait affaire avec des usines chinoises dans la conception des équipements sportifs comme des casques, des bâtons de hockey et des vêtements.

Photo : The Associated Press / Julio Cortez

Radio-Canada

Le coronavirus (Covid-19) force un ralentissement de la production de plusieurs usines chinoises qui fournissent du matériel à des entreprises québécoises. Cette situation a notamment des impacts sur l’entreprise sherbrookoise Powertek spécialisée dans la production d’équipements sportifs.

Powertek fait affaire avec des usines chinoises dans la conception des équipements sportifs comme des casques, des bâtons de hockey et des vêtements.

En entrevue à Par Ici l’info, le président de l’entreprise, Philippe Meilleur, assure qu’il a suffisamment de stock en inventaire pour fournir ses clients à court terme.

On n’est pas comme le Canadien de Montréal ou le Phoenix qui a besoin de bâtons [dans l’immédiat]. De notre côté, nos besoins sont plus au mois de juillet, explique-t-il. C’est sûr que je suis concerné avec le virus. Il pourrait y avoir définitivement des conséquences, continue-t-il.

Philippe Meilleur se préoccupe cependant sur les impacts à plus long terme. Ce qui nous préoccupe, c’est beaucoup plus la production à venir. Présentement, les manufacturiers sont à environ 25 % de leur capacité. Le transport, l’approvisionnement aussi est diminué, souligne-t-il.

M. Meilleur compte se rendre en Chine en mars pour rencontrer ses partenaires. Il a expliqué qu’il n’avait pas de plan b pour l’instant si la crise se prolongeait.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !